Trapp : « Je peux comprendre comment se sent Areola »

Cette saison, la hiérarchie des gardiens n’est pas aussi explicite que les saisons précédentes, même si Kevin Trapp s’est installé dans les cages fin décembre. Alphonse Areola, coupable de plusieurs erreurs, ne démontre plus les qualités observées en début de saison ni les promesses tant attendues suite à ses prêts réussis. Une période délicate que comprend Trapp et qui, dans un entretien accordé à Goal, soutient son coéquipier.

« J’ai vécu une situation comme ça l’année dernière… Ce n’est jamais facile pour un gardien. Il faut qu’il continue à travailler. Je peux comprendre comment il se sent. Ce n’est plus un secret, on s’entend très bien lui et moi. Le poste de gardien est particulier, on travaille tous les jours ensemble et on se respecte. On se tire ensemble vers le haut. Il ne baisse pas la tête malgré la situation difficile. Lui-même ne veut pas trop parler. La meilleure façon de passer cette étape, c’est de travailler. »

Si Alphonse Areola a été l’auteur de mauvaises prestations, Kevin Trapp lui semble à son meilleur niveau. Le portier allemand explique cela par le temps d’adaptation nécessaire aux joueurs étrangers : « L’année dernière, beaucoup de choses étaient différentes pour moi. Je suis arrivé dans une équipe de grande qualité où il y avait des stars, une grande équipe… Je ne parlais pas la langue, il y avait beaucoup de choses qui ont changé pour moi. Je savais que cette saison, ça allait changer. Je parle bien mieux français, je connais le club, je connais la Ligue 1… Je savais que ça irait mieux. Dans la meilleure forme de ma carrière ? Je pense oui, j’ai progressé, je me suis amélioré, je dirais que oui… Est-ce que je suis prêt pour le match face à Barcelone ? Ça, c’est une certitude. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Dupraz : « Emery a gesticulé et vociféré autant que moi »

Pascal Dupraz, entraîneur du TFC, est revenu sur RMC sur le match du Parc des Princes ...