Zubizarreta : « Si on avait dit que le PSG allait gagner 4-0, personne ne l’aurait cru, même Emery »

Ancien gardien du FC Barcelone avant d’en devenir le directeur sportif, Andoni Zubizarreta occupe désormais ce poste à l’Olympique de Marseille. Forcément, malgré la rancœur suite à son éviction du club catalan, Zubizarreta a dû ressentir un mélange de plusieurs sentiments lors de la victoire 4-0 du PSG face à son ancien club. Une victoire qui l’a toutefois étonné comme il le confie pour RMC Sport.

« Si on nous avait dit juste avant le match que le PSG allait gagner 4-0, personne ne l’aurait cru, même Emery. Surtout vu les matchs qu’il y a déjà eux par le passé entre Paris et Barcelone. Ce devait être une confrontation équilibrée. Et je ne pensais pas qu’il y aurait autant de buts. C’est cela le charme des matchs éliminatoires. Dans une phase de groupe, tu peux être dans un mauvais soir, mais il te reste ensuite cinq rencontres pour te rattraper. Dans les matchs aller-retour, c’est différent, un jour sans et tout se complique surtout face à des équipes de haut niveau comme le PSG, qui a des joueurs et une équipe pour te punir quand tu fais des erreurs. »

Andoni Zubizarreta a ensuite évoqué le match retour, qui s’annonce compliqué puisque les Catalans vont certainement se jeter dans la bataille pour espérer une qualification sur leurs terres : « S’il devait y avoir une équipe capable de réaliser cet exploit, c’est peut-être le Barça, qui a une capacité offensive incroyable. Il n’est pas non plus totalement dingue d’imaginer que Luis Suarez marque un but, que Neymar en mette un autre et que Messi fasse un doublé. Evidemment, le PSG est quasiment qualifié, car un seul but de Paris au match retour rendrait impossible ou presque la tâche du Barça. Mais bon, je le répète, il n’est pas impossible que les trois attaquants de Barcelone se réveillent et mettent chacun au moins un but au retour. Attention, on est qu’en huitièmes de finale, il reste un match retour et après les 8es le chemin est encore long pour écrire l’histoire dans cette Ligue des champions. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Une freestyleuse s’amuse avec les joueurs du centre de formation

On connaissait l’épisode de Lisa devant Ronaldinho ou Amandine Henry. La freestyleuse de 17 ans ...