Balotelli : « Le PSG n’est pas une équipe, contrairement à Monaco »

Mario Balotelli est arrivé à Nice cet été afin de relancer sa carrière, comme Hatem Ben Arfa avant lui. 16 matches de L1 et 10 buts plus tard, l’Italien a livré sa première interview à une radio française. Sur les ondes de RMC, pour l’émission Team Duga, Super Mario donne son avis sur la Ligue 1 ainsi que sur le PSG qu’il estime moins impressionnant que Monaco.

La Ligue 1
« Ce n’est pas un championnat facile. Je ne peux pas le comparer à la Premier League, le plus beau championnat du monde. Ici, c’est très physique et assez tactique. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit si difficile. Le championnat italien est au-dessus aussi. Mais ici il y a des joueurs jeunes et talentueux. »

Vivre à Paris
« Non, je ne pourrais pas habiter à Paris, il fait trop froid. » 

Ses statistiques et celles de Cavani
« Cavani a marqué 22 buts (27 en réalité, ndlr). Ce que je peux dire c’est que j’en suis loin. »

Qui l’impressionne le plus entre le PSG et l’AS Monaco
« Monaco m’impressionne plus que le PSG, beaucoup plus. Paris a des joueurs plus forts mais ils ne jouent pas en équipe. Je n’ai pas trop joué contre le PSG, je ne dis pas que l’équipe n’est pas bonne. Ils sont dans les premiers, comme nous. Mais sans Zlatan ils ne jouent pas en équipe. Ils peuvent gagner contre n’importe qui, et perdre contre n’importe qui. Zlatan, c’était le boss, sans lui ce n’est pas pareil. Paris n’est pas une équipe, contrairement à Monaco. Par contre, le PSG a des phénomènes dans son effectif, comme Di Maria. Pas Monaco. »

Balotelli, la relève caractérielle de Zlatan en Ligue 1 ?
« Je n’ai jamais été un mec qui parle tout le temps. Je n’ai jamais été comme Zlatan. En plus, j’ai peu joué ces dernières années, je ne peux parler que sur le terrain. Surtout que quand je parle, après c’est le bordel. »

Un titre de champion en fin de saison
« Ce ne sera pas évident car Monaco à 5 points d’avance sur nous. Je ne joue pas pour autre chose que pour être premier, mais ce n’est pas évident. On peut y arriver, il nous reste des matches difficiles à jouer, mais c’est possible. Je ne supporte pas de perdre, je n’en dors pas de la nuit sinon. Je ne joue que pour gagner. »

>> Retranscription Canal Supporters 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Le premier extrait de l’interview de Ben Arfa qui va « parler à cœur ouvert »

Cantonné au banc des remplaçants, Hatem Ben Arfa ne vit certainement pas l’aventure parisienne escomptée. ...