Boquete : « On veut se battre pour tous les trophées »

Jeudi, la section féminine du PSG se déplace à Munich pour y affronter le Bayern en UWCL. Un match très souvent évoqué ces derniers jours et qui est très attendu par les différents acteurs de cette affiche. Après Cristiane et Uli Hoeness, c’est au tour de Veronica Boquete de s’exprimer sur cette rencontre.

« Nous sommes dans un nouveau projet, avec un nouveau coach, de nouvelles joueuses et nous avons encore du chemin à faire pour arriver au niveau que l’on souhaite atteindre. La saison prochaine, nous serons probablement encore plus proches du niveau que l’on veut afficher. D’ici là, on veut se battre pour tous les trophées. Nous sommes en quart de finale de Women’s Champions League et c’est une opportunité de croire à une finale à Cardiff. Pour cela nous devons battre le Bayern et on espère que ce sera avec le soutien d’un maximum de fans. Ce sera un vrai surplus de motivation pour nous. »

Un match particulier pour l’espagnole qui a évolué au Bayern Munich la saison dernière : « Ce sera spécial de retourner à Munich et de les recevoir ici à Paris. J’ai beaucoup aimé ma période passée là-bas. Ça a été une belle expérience, dans un grand club. Maintenant je suis à Paris et mon seul objectif c’est de battre le Bayern pour passer en demi-finale. »

À propos Quentin Polin

  • Exactmat

    J’espère qu’elle sera pas transparente cette fois-ci . Elle ne marque pas assez pour une joueuse de son statut c’est pareil pour Cruz

  • coridon

    De beaux discours et ça perd contre l’OM.

  • ces

    La trêve a à peine commencé que déjà je me fais chier …

  • Shub

    les gars j’ai une perle

  • LittleTigrou

    Se battre ? Si perdre contre des joueuses aussi faibles que celles de l’OM c’est se battre qu’est-ce que c’est quand elles ont un coup de mou.

x

Check Also

4 Parisiens convoqués avec le Brésil en novembre, la Seleção a demandé à s’entraîner au Parc des Princes

La colonie brésilienne du Paris Saint-Germain est à nouveau sollicité avec l’équipe nationale. Tite, le ...