Photo by VI Images via Getty Images

#BP « Échec et cheikh et chèques… » par Zlastan

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien », Zlastan nous propose un nouveau billet.

[Celui-ci, comme tous les autres, de tous les blogueurs, n’engage que son auteur. Canal Supporters ne relaie pas, ne valide pas, ne censure pas, il propose un point de vue de supporter, son analyse, sa grille de lecture, vous disposez, analysez, jugez. Pour que vive le débat. Bonne lecture.]

Échec et cheikh et chèques…

71ème minute, Mascherano fait faute sur Di Maria. Penalty! L’arbitre fait preuve de mansuétude et n’adresse qu’un carton jaune au défenseur. Cavani le transforme. Neymar sur un superbe coup-franc donnera un peu plus d’éclat à la victoire du Barça. Insuffisant pour se qualifier.
Le lendemain, la presse salue la capacité du PSG à exploiter ses contres et commence à évoquer Cavani comme Ballon d’Or possible. Il faudra toutefois progresser dans la gestion du match car le PSG s’est fait peur, on a craint la remontada entre la 49ème et le premier but de Cavani.
Improbable? Un coup de sifflet justifié aurait suffi.

« Inqualifiables », la Une de L’Equipe le lendemain. C’est aussi le mot qui me vient à l’esprit pour qualifier les jugements définitifs des suiveurs et autres spécialistes sur le PSG ses dirigeants, son staff technique, son capitaine et ses joueurs. La fameuse post vérité a de beaux jours devant elle. Ceux qui ont fait preuve de mesure et discernement, ce sont les ultras! Je vous invite à lire l’excellent communiqué du CUP.

Il ne s’agit pas non plus de nier l’échec. Les joueurs ont eu peur. Cette peur était même contagieuse de l’autre côté de l’écran! Ils ont failli. C’est un échec qui fait évidemment très mal. Mais à l’instar des Kostadinov et Séville, cet échec peut être le chemin le plus rapide vers la coupe aux grandes oreilles. Il faut savoir tirer les leçons de cette déroute. On pourrait craindre que les Qataris se comportent en enfants gâtés et jettent le jouet par ce qu’il est abîmé. Il n’en sera évidemment rien et NAK sera celui qui conduira le club l’année prochaine. En revanche, il doit y avoir une double réflexion:
comment améliorer la chaîne du leadership au sein du club? Letang, Kluivert, Thiago Silva voire Emery et d’autres ne font pas l’unanimité. Il manque peut-être une figure plus emblématique comme directeur sportif et un relais sur le terrain plus dans le style Emery.
comment améliorer le potentiel de l’équipe? Il faut sortir le carnet de chèques mais ne pas négliger pour autant de sécuriser les pépites du centre de formation où c’est un peu la cacophonie.
Ça me plairait de voir Raï en directeur sportif, Godin, le monégasque Bakayoko et Neymar ou Griezmann rejoindre le club et Verrati ou Marquinhos ou Rabiot capitaine.
Dream bigger, indeed.

Zlastan

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

PSG

Revue de presse PSG : Rennes, Neymar, Létang, Westerloppe, Balthazar…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 16 décembre ...