Casoni : « Le PSG a reçu un coup sur la tête, si on peut exploiter cette situation… »

L’entraîneur lorientais Bernard Casoni était présent aujourd’hui en conférence de presse à deux jours de la rencontre face au Paris Saint-Germain. Le coach des Merlus a notamment déclaré vouloir profiter du coup porté à la tête du PSG par Barcelone afin de pouvoir faire valoir ses droits.

Barcelone / PSG
« On s’attendait à ce que le Barça presse, mais on ne s’attendait pas à ce scénario. Surtout quand Paris se retrouve à 3-1, normalement le match est terminé. Comme quoi dans le football, rien n’est terminé. C’est une situation qui peut nous servir puisque tout le monde nous a condamné, tout le monde nous voit descendre. Mais dans le football, si mathématiquement ce n’est pas fait, il peut y avoir tous les retournements de situation. Le Barça, pour nous, c’est un bel exemple. Ce qu’à vécu Paris, à ce niveau-là, ça laisse des traces. Psychologiquement, je ne pense pas que ce soit facile pour eux. »

Profiter du coup porté par le Barça
« Paris, ça reste Paris, une équipe composée de bons joueursA nous de faire notre match, d’être encore plus rigoureux et de donner moins d’opportunités aux adversaires. Après, c’est vrai que Paris a reçu un coup sur la tête, donc si on peut exploiter cette situation-là, on le fera. »

Comment vaincre le PSG ?
« Il faudra être conquérant, agressif dans le bon sens du terme en les faisant douter, en les faisant reculer, en utilisant le ballon. On sait le faire aussi, et il faudra les faire douter. […] Est-ce que l’on a les mêmes moyens de presser le PSG comme l’a fait le FC Barcelone ? Je ne pense pas. Le PSG, ça reste une grosse équipe. On part avec des ambitions, mais souvent on est plombé par un corner ou un but bête. On part souvent avec des ambitions, mais on n’arrive pas à les tenir. […] Il faudra être cohérent et se sentir solide. […] Ce n’est pas l’adversaire qui va nous donner un coup de main, il viendra de nous. »

Ce qu’il faudra faire et ne pas faire face au PSG
« Paris, ils ont pris des coups, ils n’arrivent pas si sereins que ça, même si ça reste de grands joueurs. Mais ils ont tout de même été marqués psychologiquement. A nous de pouvoir en profiter. A nous d’essayer de hisser notre niveau de jeu et d’être très rigoureux là-dessus. Face à eux, un dixième de retard ou un mètre de mauvais placement et tu le paies directement. Donc tout ce qui dépendra de nous, à nous de bien le faire. Ça passera par là, on a pas le choix. Par l’engagement et par l’envie de bien défendre ensemble, ce que l’on fait par moment mais pas tout le temps. Là, ça devra se faire tout le temps. Ce n’est pas facile psychologiquement mais on doit passer par ça. »

L’écart qualitatif entre le PSG et le FC Lorient
« Ce match de Paris peut nous servir aussi. Faisons déjà ce qu’il faut, ayons la bonne attitude, ayons le bon comportement. De toute façon, au départ, Paris c’est plus fort que nous. Tout le monde prédit que l’on va en prendre 4. Tout le monde prédit même que l’on est mort pour le maintien. On n’a rien à perdre. Tout est du bonus, à voir maintenant si l’on veut donner raison aux gens. Ils ont tous coché le 2 (pari sportif, ndlr), pour Paris. Ils nous croient morts, à nous de montrer le contraire. Il nous faudra de l’investissement. Le tout ne sera pas de dire ‘oui’ mais de s’engager, à tous les niveaux. »

>> Retranscription Canal Supporters ©

À propos Quentin Polin

x

Check Also

L’ancien adjoint de Mancini le verrait bien au PSG

Fernando Orsi, ex gardien de but et ancien adjoint de Roberto Mancini, verrait bien l’ancien ...