Cavani revient sur les sifflets à son encontre lors du match face à Naples

Dimanche, le Napoli reçoit la Juventus Turin. Si cette rencontre relève d’un fort intérêt sportif entre le premier (Juve) et le troisième (Naples), elle sera également particulièrement observée également à cause du retour de Gonzalo Higuain au stade San Paolo. Si une bannière à son effigie avec inscrit “ennemi n°1” est déjà apparue, l’accueil sera très hostile pour Pipita. Des huées et sifflets déjà vécus par Edinson Cavani lors de Naples/PSG le 11 août 2014 et sur lesquels revient l’Uruguayen.

« C’était terrible, je me sentais trahi, confie Cavani pour le Corriere della Sera. J’aimais et j’aime Naples, mes enfants vivent toujours là-bas. Je ne pouvais pas expliquer la raison d’une telle hostilité, si forte. Bien sûr, je ne m’attendais pas à recevoir des fleurs et des applaudissements , mais je me souviens qu’en montant les escaliers pour aller sur le terrain, j’étais ému. Ce fut une douche froide. Dans mon cœur, je savais toutefois qu’ils s’agissait de sifflets affectueux […]. Je pense aussi que Higuain regrettera d’entendre ces sifflets, mais la situation est différente. Il est passé à la Juventus, pour Naples c’est une humiliation. Il le sait et, contrairement à moi, il sera préparé. »

>> Traduction Canal Supporters

À propos Quentin Polin

47 plusieurs commentaires

  1. Pour Higuain ça se comprend et c’est mérité, pour Cavani c’était totalement con

    • Pas vraiment. Quand tu veux pas vexer tes supps évite de leurs faire croire que t’es amoureux pour te barrer dès que tu peux. C’est pas plus compliqué que ça. Tu devrais le savoir avec toutes tes conquêtes.

      • Moi je fais pas de langue de bois je fais pas croire que je suis amoureux

      • Perso je pense qu’il aime très sincèrement le Napoli.
        Son départ était simplement une nécessité pour sa carrière.
        Au final, il leur a rapporté 60M€ pour partir dans un championnat étranger, donc n’a même jamais eu à jouer contre son ancien club en match officiel.
        Pour moi, c’est quand même très différent d’Higuain…

        • Je ne dis pas qu’il a eu tord de partir mais la réaction peut se comprendre. Surtout qu’il lui aurait suffit d’une saison de plus pour sauter le record de Maradona. Au final c’est Hamsik qui l’aura.

  2. C’est un peu comme les gars qui ont sifflé Menez au Parc contre Bordeaux, c’est pas super :/

  3. Alors que chez nous, on siffle nos propres joueurs 🙂

  4. Toujours invité(e) Tome 3 & F

    Si en juin Verratti nous quitte pour le Barça et s’il revient pour un match au parc on ne le sifflera pas.

  5. Que dalle! les adversaires ca se siffle de la 1ere à la derniere minutes. On leur donne des bisous apres s’ils veulent…
    Ils sont peu nombreux sur terre a s’etre fait applaudi par le public adverses
    Y a Ronnie, Mbappe et Zlatan 🙂

  6. C’est le plus grand matador de L’histoire du club.

  7. La part des anges

    Putin ça m avait fait de la peine pour lui

  8. “des sifflets affectueux” … “grande Cavani !!!”

  9. Ahhh ce match face à Naples pas indispensable ou un Silva déjà fragile est aligné par El Lolo le fantastique et se blesse. Ça c’était de la gestion de grd ?

  10. JavieroVerratte - UefaMafia

    Avec un golazo de Javier !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée