Clément Michel : « Je ne vais pas dire qu’on va créer l’exploit, mais il y a toujours une part de chance »

L’US Avranches, club de national, s’est qualifié pour les quarts de finale aux dépends du RC Strasbourg. Le tirage au sort a donc désigné le PSG comme prochain adversaire du club normand, à la grande joie de Clément Michel, défenseur avranchinais.

« Moi, je voulais une grosse équipe. Là, c’est vraiment le top. Ce sera un match de gala, s’extasie Clément Michel pour Ouest France. Mais c’est sûr qu’on a beaucoup moins de chances de passer le prochain tour. Il faut se dire qu’on aura quand même fait une bonne saison en Coupe de France. Je ne vais pas dire qu’on va créer l’exploit… Mais il y a toujours une part de chance. C’est un match de foot… Ça va récompenser le travail qu’on a fait dans cette compétition. Le PSG, c’est l’équipe que je supporte depuis un moment déjà. Avec l’arrivée du Qatar, ils sont passés dans une autre dimension. Les joueurs, on les regarde jouer à la télé. Ils ont fait la Coupe du Monde, l’Euro. Ils viennent de battre le Barça 4-0. C’est magique, de toute façon (rires). Je ne pense pas qu’il y a beaucoup de joueurs qui pourront dire : « J’ai joué contre le PSG de Cavani et cie ». […] Là, on en entend parler à la télé, mais on ne réalise pas. On le fera vraiment une semaine avant, quand il y aura tous les médias qui vont venir au stade et qu’il faudra qu’on se prépare. En plus, là on a vraiment un match important samedi contre Béziers, en championnat. Le coach a envoyé un message hier, en nous félicitant mais en nous rappelant que samedi, il y avait un match à gagner. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Callegari : « Si le travail est bien effectué, il y aura un résultat tôt ou tard »

Lorenzo Callegari (19 ans) n’est pas encore parvenu à s’installer dans l’effectif professionnel du PSG, comme un ...