Dhorasoo : « Les journalistes et chroniqueurs sont aussi responsables de l’élimination du PSG »

Vikash Dhorasoo, passé au PSG de 2005 à 2006, est revenu pour Goal sur la déroute parisienne face au FC Barcelone. S’il pose l’entière responsabilité sur les épaules d’Unai Emery, tout en souhaitant qu’il reste au club, l’ancien international met surtout en avant la réussite catalane, évoquant un rapport de force qui s’inversait au fil des minutes.

« On peut juste se dire que le football propose ce genre d’histoires un peu folles. Le Barça a eu un énorme Neymar. Mais à un moment donné, Mascherano revient sur Di Maria qui a trois mètres d’avance alors qu’il va à deux à l’heure.  Les joueurs de Barcelone ont montré quelque chose d’incroyable. […] Le rapport de force au niveau de la confiance n’a fait que s’inverser entre le match aller et les buts inscrits au retour. Quand Paris a marqué le but qu’il fallait absolument marquer, on n’a pas senti de la confiance chez eux, mais de l’arrogance. J’ai vu les joueurs prétentieux. »

Vikash Dhorasoo a également mis en avant l’atmosphère médiatique, presque délétère, qui aurait fait douter les Parisiens : « Les journalistes et chroniqueurs sont aussi responsables. Je parlais avec Marcel Desailly qui me disait ‘mais en fait il n’y a pas de match là, 4-0 c’est fini’. C’est à dire 4-0, ça n’existe pas, Paris est qualifié. Et il avait raison, ça n’existe pas ! Et nous, on a inventé une histoire. Le Barça a parlé de la remontada, on a créé quelque chose et inconsciemment, les Parisiens se sont dits que c’était possible. »

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Bakayoko : « Avec les joueurs du PSG, on s’est un peu titillés, forcément »

Tiémoué Bakayoko devrait connaître sa première sélection sous le maillot bleu, mardi, contre l’Espagne. Des ...