Di Meco

Di Meco : « Une équipe qui recule de dix mètres, ce n’est pas l’entraîneur »

La peur au ventre. Voilà ce qui explique le 6-1 encaissé par le PSG contre Barcelone. La première cause est celle-là, pointe Eric Di Meco.

« Les premiers responsables sont les joueurs. Je veux bien tout entendre : « il fallait faire jouer lui, faire entrer lui… ». Mais là, que tu joues en 4-3-3, 4-2-3-1, 4-4-2, ou que tu inventes une tactique, normalement c’est impossible, a commenté sur RMC l’ancien défenseur. Vous avez vu les sept dernières minutes ? Neymar les qualifie tout seul. Les autres n’y croyaient même plus. Trapp a failli, Thiago Silva a failli, ce sont les joueurs. Ce n’est pas une question de tactique. Il y a une faillite collective des joueurs, notamment des cadres, qui est inexplicable et qui montre que, dans une équipe, le talent compte mais le mental, au haut niveau, compte aussi. Ne croyez pas qu’un entraîneur décide de tout sur le banc de touche. Une équipe qui recule de dix mètres, ce n’est pas l’entraîneur. Les joueurs se sont ch… dessus et ont reculé ».

À propos Redaction

x

Check Also

Sébastien Moreira arbitre de PSG-Guingamp

Le PSG recevra dimanche Guingamp dimanche soir (21h) en clôture de la 35e journée de ...