Draxler : « Je sentais que mes qualités correspondaient à celles du PSG »

Selon les observateurs allemands, Julian Draxler avait perdu le sourire quand il était à Wolfsburg. Désormais à Paris, l’Allemand semble avoir retrouvé le plaisir, autant sur la pelouse qu’en dehors. Une attitude qui colle au personnage comme le confie Julian Draxler dans un entretien accordé à RevierSport.

« Je n’ai jamais perdu mon sourire, bien qu’il existe parfois des périodes où il y a moins de raisons de sourire. Mais je suis une personne fondamentalement positive, qui rit volontiers et beaucoup. Les gens qui sont proches de moi, qui me connaissent depuis longtemps, ma famille, mes amis et les gens ici au sein de l’équipe nationale, savent combien j’aime jouer au football, en particulier l’équipe nationale. »

Une joie retrouvée depuis son arrivée au PSG. Bien intégré, efficace sur les terrains, apprécié des supporters, l’Allemand sait malgré tout que la roue peut vite tourner : « On peut dire que j’ai été accueilli à Paris les bras ouverts. J’ai rapidement  pris mes marques au sein de l’équipe et j’ai vite repris confiance en moi. J’apprécie à nouveau le football et je profiter de l’instant présent. […] Je suis professionnel depuis 2011, et j’ai déjà beaucoup vécu. Le football, c’est comme une time-lapse (effet d’ultra accéléré, ndlr). Pour moi, tout est allé très vite: la Bundesliga à 17 ans, l’équipe nationale, ma première blessure, des moments plus difficiles. Il y a des hauts et des bas, et ceux-ci s’alternent très vite. En ce moment je suis confiant, dans une bonne phase et que ça continue. Nous jouons bien, je joue bien, je suis en grande forme, que ça continue. »

S’il a rejoint le PSG, c’est aussi parce que, selon lui, le style de jeu de la Mannschaft ressemble beaucoup à celui du club de la capitale : « Ce fut l’une des principales raisons pour lesquelles je voulais aller à Paris. Je sentais que mes qualités correspondaient à celles de cette équipe parce qu’elle joue, tout comme l’équipe nationale, techniquement de manière exigeante et en ayant la possession du ballon. Une autre raison importante de rejoindre Paris, la présence de joueurs comme Angel di Maria ou Edinson Cavani, avec qui je peux beaucoup apprendre. Je n’ai que 23 ans, je n’ai pas achevé mon développement. »

Le joueur semble également très apprécier la ville de Paris. Adepte de la culture musicale francophone, Draxler aime partager avec les gens ses passions et sa joie de vivre. Tour Eiffel, MHD, la Seine et Maître Gim’s, l’Allemand se plaît en France : « La ville est magnifique. Je profite de la vie dans cette ville très fascinante, je ne peux pas résister (rires). Au contraire: c’est une toute nouvelle expérience pour moi. Une autre façon de vivre, une nouvelle langue. »

>> Traduction Canal Supporters

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Le transfert de Wendel en bonne voie mais pas finalisé, selon Antero Henrique (C+)

Wendel sera-t-il la première recrue hivernale du PSG ? Si Antero Henrique et Maxwell sont ...