INFO CS – QSI n’a jamais envisagé une entrée dans le rugby

Depuis l’annonce officielle ce lundi, la fusion entre le Racing 92 et le Stade Français fait beaucoup jaser dans le monde du rugby et du sport francilien. Comme pour se justifier de cette décision, la direction du Racing a expliqué ce mardi avoir craint les autres possibilités de sortie de crise de son nouveau partenaire, qui aurait pu se rapprocher d’un autre investisseur… Tel que QSI. Au micro de France Info ce matin, le président du club des Hauts-de-Seine, Jacky Lorenzetti a d’ailleurs laissé entendre que c’était soit la fusion, soit un rachat du Stade Français par QSI, aussi propriétaire du PSG. Une version amplifiée par l’article du Parisien d’aujourd’hui (lire ici). Et ce, même si Thomas Savare, le président du Stade, a toujours nié un quelconque rapprochement avec les Qataris.

En effet, Qatar Sports Investments ne s’est jamais intéressé de près ou de loin au Stade Français. Selon nos informations, le fonds d’investissement n’a jamais envisagé de s’engager dans le rugby. Cette confusion ne serait qu’une opération de communication pour justifier la fusion entre deux clubs historiques du paysage sportif français.


Les éléments de langage depuis 24 heures : 

– Le président du Stade Français assure hier qu’il n’y a pas eu contact avec QSI
– Le président du Racing 92 avait peur que le Stade Français file vers QSI et évoque cette hypothèse sur une radio
– Le Parisien affirme aujourd’hui que le Stade Français et QSI étaient proches de se rapprocher
– Selon nos infos, QSI n’a jamais envisagé d’investir dans le rugby

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Bakayoko : « Avec les joueurs du PSG, on s’est un peu titillés, forcément »

Tiémoué Bakayoko devrait connaître sa première sélection sous le maillot bleu, mardi, contre l’Espagne. Des ...