La revue de presse PSG : Pastore, Marquinhos, Parc, supporters, finale…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce vendredi 31 mars 2017.

« Si la dernière touche de Cavani s’annonce déterminante dans la fin de saison parisienne, la patte de Pastore pourrait elle aussi peser pour sauver ce qui peut encore l’être, écrit L’Equipe qui met l’Argentin à sa une. Depuis début 2017, son corps ­qui fait l’objet d’une surveillance extrême de la part du staff ­ le laisse enfin en paix. À 27 ans, il entre potentiellement dans ses meilleures années. Sous contrat jusqu’en 2019, il est peut-être en train d’ouvrir un nouveau chapitre de son histoire avec le PSG où il aura un rôle à la mesure de son talent. »

« L’équité est respectée. Comme Monaco avec Djibril Sidibé, Marquinhos, en raison d’une petite blessure à la cuisse gauche, a dû déclarer forfait pour la finale de la Coupe de la Ligue, ajoute le quotidien sportif. Normalement, Presnel Kimpembe devrait le suppléer. Un certain optimisme régnait quant à sa présence dans le groupe. Hier après-midi, lors de l’entraînement, il a travaillé à part. S’il devait renoncer aussi, Emery serait confronté à un souci majeur puisqu’il n’aurait plus qu’un défenseur central de métier. Thiago Motta et Aurier peuvent évoluer dans l’axe, mais l’Ivoirien devrait jouer latéral vu que Meunier, touché à une cheville, revient tout juste de blessure. Le PSG s’envole ce matin pour Lyon et prendra ses quartiers au Sofitel Bellecour. L’équipe probable : Trapp ­- Aurier, Thiago Silva (c), Kimpembe, Kurzawa ou Maxwell ­- Pastore ou Thiago Motta, Verratti, Matuidi -­ Di Maria, Cavani, Draxler. »

« Dans sa quête d’une valorisation plus importante, le PSG doit pouvoir compter des actifs, immobiliers notamment. Il en aura un d’ici à 2020, avec son nouveau centre d’entraînement à Poissy. Entre 200 et 300 M€ seront investis, lit-on également. Mais c’est surtout la propriété du stade. Si cette hypothèse de rachat n’est pas, pour l’heure, d’actualité, il demeure un enjeu majeur pour l’accroissement des revenus du club. Les décideurs parisiens disposent de projets architecturaux pour étendre sa capacité de 48.000 à près de 60.000 places. Les travaux consisteraient à rapprocher les virages Auteuil et Boulogne de la pelouse et à revoir l’inclinaison des tribunes pour y mettre plus de sièges. Le coût des travaux s’élèverait à un peu moins de 200M€. […] Il ne serait pas encore l’égal du Real Madrid, du FC Barcelone ou de Manchester United. Mais avec une valorisation de 1,5 milliard d’euros en 2020, comme le souhaite son président, le PSG se rapprocherait des ténors européens. Si cet objectif est atteint d’ici à trois ans, il verrait donc sa valeur quasi doublée et serait sur les bases de certaines franchises sportives américaines. […] En 2016-2017, le budget devait encore grimper à 540M€, dans un plan financier prenant en compte un quart de finale en C1 et une première place en L1. Alors que le premier objectif est déjà manqué et que le second pourrait ne pas être atteint, l’exercice actuel devrait connaître aussi un ralentissement économique dans certains secteurs. Les droits télé devraient être inférieurs aux prévisions de la direction (130M€) en raison de l’élimination européenne. Le merchandising tire également un peu la langue avec des ventes de maillots moins dynamiques que les saisons passées en raison du manque de stars depuis le départ d’Ibra. La fréquentation des boutiques du Parc des Princes, en dehors des soirs de match, et de celle des Champs-Élysées a tendance à baisser. La direction cherche un nouveau local plus grand, près de la plus belle avenue du monde. Les 200M€ de recettes sponsoring et merchandising envisagées pourraient ainsi être moindresPour poursuivre sa croissance et voir sa valeur grandir encore, le PSG va devoir poursuivre son développement à l’international. Le PSG va devoir aussi attirer de nouveaux partenaires, ce qui n’a pas été aisé cette saison ».

« Plus de 12 000 supporters du PSG seront présents demain au Parc OL pour assister à la finale de la Coupe de la Ligue, rappelle Le Parisien. Sans compter la dizaine de milliers de sympathisants du PSG qui se sont procuré un billet dans les tribunes latérales. Au bout du compte, elle se présente comme le plus grand déplacement de supporters parisiens depuis la finale de la Coupe des Coupes à Rotterdam, le 14 mai 1997. […] La plus large majorité du contingent parisien arrivera demain en bus, séduite par le package à 100 €. Quant au Collectif Ultras Paris (CUP), la frange la plus démonstrative des supporters, il a mobilisé 700 membres répartis en 12 bus, tous encadrés par le service de sécurité du PSG. Ils se sont donné rendez-vous en début de matinée, demain, devant le Parc des Princes. Enfin, preuve que l’événement est de taille, le PSG a décidé d’affréter un avion spécial pour les familles et les proches des joueurs. Il décollera demain à la mi-journée et reviendra à Paris dans la nuit après le match. »

« Le PSG va partir à Lyon aujourd’hui avec de grosses interrogations sur sa défense centrale. Touché à la cuisse gauche, Marquinhos a passé des examens hier matin (il en passera à nouveau ce matin). Les résultats ont révélé une blessure qui devrait le tenir éloigné des terrains pendant au moins une semaine, rapporte le journal francilien. Hier, Kimpembe a effectué une séance à part en compagnie d’un préparateur physique. Il doit effectuer un test aujourd’hui. L’équipe probable : Trapp – Aurier ou Meunier, Thiago Silva (cap.), Kimpembe, Kurzawa – Verratti, Thiago Motta ou Rabiot, Matuidi – Pastore, Cavani, Draxler ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

PSG / Barcelone : Les Parisiennes à un pas de Cardiff, record d’affluence au Parc ?

A force de leur parler de la « remontada » vécue par les hommes, les joueuses du ...