Lair : « Il va falloir que je sois un magicien »

En perdant 2-0 à Marseille, le PSG féminin a certainement perdu ses chances de titre, et s’expose à une catastrophique 3e place sous la pression de Montpellier. Patrice Lair a apporté son éclairage après la rencontre.

« Elles ne sont venues que deux fois. Deux buts mais c’est le football. Moi je suis le premier, je le dis toujours : je préfère gagner en étant efficace, qu’en ayant le ballon pendant 80%, a commenté l’entraîneur du PSG, rapporte lesfeminines.fr. Mais le plus difficile pour nous, c’est d’avoir perdu Cristiane. Elle est out, à mon avis jusqu’à la fin de la saison. Elle est mal retombée sur son épaule. La poisse, mais c’est comme cela. On a perdu Erika avant, en quelques jours Amandine Henry sur le terrain. Marie-Antoinette Katoto et aujourd’hui on perd Cristiane…. Il va falloir que je sois un magicien. Mais bon, cela ne me fait pas trop peur ! Il faut que l’on continue et que l’on s’accroche car attention, la deuxième place est loin d’être acquise ! J’ai toujours espoir d’avoir mes quatre points. Au jour d’aujourd’hui, je ne les aient pas. Et demain, on aura plus qu’un point d’avance tout en sachant que l’on va jouer Lyon. Maintenant, c’est comme cela. On est certainement à notre place. Faut être réaliste. On était en surrégime. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le premier extrait de l’interview de Ben Arfa qui va « parler à cœur ouvert »

Cantonné au banc des remplaçants, Hatem Ben Arfa ne vit certainement pas l’aventure parisienne escomptée. ...