Ménès : « Avec ce genre de prestation, le PSG ne sera pas champion, c’est une évidence »

Avec 62 points en 28 journées, le PSG fait mieux qu’en 2011/12 (59 pts), mieux qu’en 2012/13 (57 pts), ou mieux qu’en 2014/15 (56 pts). Dans ces deux derniers exemples, Paris a été champion.

Pierre Ménès estime qu’il y a deux PSG, et celui du championnat ne le convainc pas.

« On ne peut pas dire que Paris écrase la Ligue 1 de sa puissance (sauf à Marseille). De toute façon, maintenant tout le monde a compris comment il faut jouer au Parc : à dix derrière, écrit le journaliste sur son blog Canal+. Les Lorrains ont appliqué la même tactique du bus que les Toulousains, mais s’en sont un peu mieux sortis, je trouve. Ils ont d’ailleurs eu la balle du hold-up avec le double poteau de Busin quatre minutes avant le péno parisien. Un penalty qui, visiblement, divise les foules. Moi je trouve qu’il y a contact avec le défenseur juste avant que l’Ivoirien se retrouve devant Chernik. Alors maintenant, la question c’est : est-ce qu’il ne doit pas y avoir penalty parce que c’est Aurier ? Est-ce qu’il ne doit pas y avoir penalty parce que c’est le PSG ? Moi je ne rentre pas dans ce genre de considération. Ce que je sais c’est qu’à vitesse réelle, neuf arbitres sur dix accordent le péno. Toujours est-il que cette victoire extrêmement poussive accrédite la thèse selon laquelle il y a deux PSG cette saison : celui de la Ligue des Champions et celui de la Ligue 1. Mais bon, si Paris continue à renouveler ce genre de prestation, il ne sera pas champion, c’est une évidence. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Unai

Le bilan du PSG face au Real est équilibré, celui d’Emery beaucoup moins

On ne parlera pas de malédiction mais le Paris Saint-Germain n’est pas chanceux dans les ...