Ménès : « Comment le PSG va-t-il se relever de ça ? »

C’est plus qu’une élimination que le PSG ramène de Barcelone. C’est un K-O, observe Pierre Ménès.

« Si on analyse bien les six buts du Barça, on a quoi : le premier, erreur de Trapp. Le second, énorme erreur de Marquinhos. Le troisième, erreur de Meunier. Le quatrième, rien à dire, coup-franc superbe. Le cinquième, faute de Marquinhos et le sixième, toute l’équipe reste scotchée sur sa ligne, écrit le journaliste sur son blog Canal Plus.  Et le pire, c’est que le Barça n’a même pas sorti un match énorme dans le jeu. Et ça fait drôle de dire ça, mais hormis les six buts, il ne s’est pas non plus créé beaucoup d’occasions. Et Trapp n’a d’ailleurs pas eu d’arrêt à effectuer. Mais le plus grave, c’est que le PSG avait calmé tout le monde en réduisant l’écart par Cavani. Seulement derrière, Cavani a perdu un face-à-face avec Ter Stegen et Di Maria, auteur d’une entrée en jeu scandaleuse, a goinfré un ballon piqué qui aurait scellé la qualification du PSG. Mais bon, même avec ces ratés, c’est impensable d’encaisser trois buts lors des sept dernières minutes. C’est une contre-performance inexplicable, inexcusable et historique. Les Catalans n’ont pas eu à sortir un match dantesque. Il leur a suffi d’y croire. Au moment du tirage au sort, que le PSG soit éliminé par Barcelone relevait d’une certaine logique. Mais là, les circonstances rendent la chose totalement anormale. C’est un coup d’arrêt monstrueux pour Paris. Comment le club va-t-il se relever de ça, lui qui ne satisfaisait pas de ses places en quart de finale les trois saisons passées et qui se fait sortir dès les huitièmes cette saison, avec un scénario qui va laisser des traces et sans doute remettre en cause les choix et le travail d’Emery ? »

À propos Redaction

x

Check Also

Le premier extrait de l’interview de Ben Arfa qui va « parler à cœur ouvert »

Cantonné au banc des remplaçants, Hatem Ben Arfa ne vit certainement pas l’aventure parisienne escomptée. ...