Molina : « Monchi a toujours dit que sa priorité était la France »

Le Séville FC éliminé par Leicester, Monchi, le directeur sportif andalou était déchiré mardi soir. Certains évoquent des larmes dans le bus du retour. Dirigeant de talent (francophile), Ramón Rodríguez Verdejo est dans les petits papiers du Real Madrid, de la Roma… voire du PSG. Club dans lequel se trouve son ancien coach, Unai Emery. Les deux hommes peuvent-ils reformer le duo sévillan ? Ils s’étaient séparés un peu fâchés, suite à une affaire de prime de qualification pour la C1 non versée au technicien. Selon Romain Molina, auteur de la biographie « Unai Emery, el Maestro » (Hugo Sport), la brouille entre les deux hommes est dérisoire.

« J’ai vraiment du mal à imaginer Monchi dans un autre club espagnol… Il a toujours dit que sa priorité était la France (puis l’Italie), a commenté le journaliste sur les réseaux sociaux. C’est peanuts leur « affaire ». Ils sont juste aussi têtus l’un que l’autre, mais autour d’une table et d’une bonne bouteille, ce sera réglé ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Unai

Le bilan du PSG face au Real est équilibré, celui d’Emery beaucoup moins

On ne parlera pas de malédiction mais le Paris Saint-Germain n’est pas chanceux dans les ...