Neuf interdictions de stade annulées côté PSG, prison ferme pour trois Olympiens

8+1=9. Neuf Interdictions Administratives de Stade prononcées à l’encontre de supporters du PSG par la Préfecture de police de Paris, ont été annulées par le tribunal administratif de Melun, annonce l’AFP. Les 8 premières visaient des fans qui, le 26 avril 2015, avaient chanté et allumé trois fumigènes à côté de Charlety, enceinte qui accueillait un PSG/Wolfsburg en UWCL. 125 IAS avaient été prononcées en tout pour « attroupement illégal ». L’autre IAS concernait un fan parisien qui avait pour seul tort d’être au Stade de l’Aube, à Troyes, en mars 2016, pour assister au match du sacre du PSG. Il était hors du parcage officiel malgré un arrêté préfectoral. Ce qui n’est pas une « menace pour l’ordre public »observe le tribunal.

Quant aux heurts qui ont opposé des forces de l’ordre à des fans marseillais, dimanche, dans le cadre du Clasico, trois individus ont été condamnés à de la prison ferme, rapporte La Provence ce mercredi.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Callegari : « Si le travail est bien effectué, il y aura un résultat tôt ou tard »

Lorenzo Callegari (19 ans) n’est pas encore parvenu à s’installer dans l’effectif professionnel du PSG, comme un ...