Quand Pascal Praud se délecte…

C’est avec délectation que Pascal Praud commente l’élimination brutale du PSG. C’est sur Yahoo ! Sport.

« Ce n’est pas une élimination, c’est une humiliation. Non pas une humiliation, un désastre. Un désastre ? Un tremblement de terre ! Le Big One. Celui qui précipite Paris au fond de l’océan, qui emporte tout, balaie tout, change tout. Rien ne résistera : Trapp, Emery, Kluivert, Nasser. Attentons-nous au grand nettoyage de printemps. A jamais les premiers ! Aucune équipe n’avait pris la porte de sortie après avoir gagné 4-0 le match aller. Paris a réussi cet exploit. A jamais les premiers, vous dis-je ! La France se gondole, le Monde se marre , le Qatar enrage. Et quand je dis le Qatar, je devrais dire l’émir. L’émir et son carnet de chèques. L’émir et son meilleur ami Nasser qu’il va peut-être rappeler dare-dare à Doha. L’émir qui a investi au PSG pour que l’étoile de son petit pays brille dans l’univers et qui ce matin est la risée de toute la galaxie : Paris mangé, dévoré, broyé, anéanti. Paris détruit, consumé, brulé, calciné. Paris est mort. Vive Paris ! […] Pour la première fois depuis 2012, le PSG ne jouera pas un quart de finale de Ligue des champions. Emery a fait moins bien que Laurent Blanc. Et dire que je commençais à être convaincu ! »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « Nous sommes conscients que nous avons perdu 4-1 à la maison face au Brésil’

Défaits 4-1 à domicile par le Brésil, les Uruguayens restent donc deuxième de la zone ...