Retour sur… PSG / OL du 23 février 1995

Comme chaque veille de match, Canal Supporters vous propose de revivre la même affiche mais quelques années auparavant. Autres joueurs, autre époque, autre football, voici les ingrédients souvent retrouvés à travers cette rubrique. Demain, ce sera face à l’Olympique Lyonnais que le PSG devra jouer. Un match au sommet entre les deux clubs français de ce second millénaire. Pourtant, l’Olympique Lyonnais était loin d’être l’ogre qui marchait sur la Ligue 1 lors des années 2000 tandis que le PSG faisait déjà trembler l’élite française.  Retour sur PSG / Lyon du 23 février 1995.

PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE LYONNAIS  4-1 (1-0)
– 36 554 spectateurs. Buts : Valdo Filho, 12′ ; Rivenet, 59′, Valdo Filho, 80′, David Ginola, 88′, Raï Oliveira, 89′.
L’équipe du PSG : Bernard Lama – José Cobos (Daniel Bravo, 46′), Antoine Kombouaré, Alain Roche, Patrick Colleter – Francis Llacer (Raï Oliveira, 70′), Paul Le Guen, Vincent Guérin, Valdo Filho – George Weah, David Ginola. Entraîneur : Luis Fernandez.
L’équipe de Lyon : Pascal Olmeta – Jean-Luc Sassus, Bruno N’Gotty, Florent Laville, Bruno Anselmini (Ludovic Giuly, 82′) – Eric Roy, Sylvain Deplace, Stéphane Roche, Franck Gava – Florian Maurice, James Debbah (Claude-Arnaud Rivenet, 46′). Entraîneur : Jean Tigana

Deuxième confrontation semestrielle entre le PSG et l’Olympique Lyonnais. Après une première victoire face aux hommes de Jean Tigana, en Coupe de la Ligue, les Parisiens, invaincus depuis 5 matches (3 victoires, 2 nuls) s’apprêtent à réitérer cette performance. Et d’entrée, les hommes de Luis Fernandez ont l’opportunité d’ouvrir le score mais Pascal Olmeta intervient bien dans les pieds d’un Francis Llacer bien lancé par Georges Weah. Le Libérien se montre à son avantage cinq minutes plus tard en frappant des 25 mètres mais son coup-franc est bien capté par le portier rhodanien. Paris débute fort son match et voit ses efforts rapidement récompensés puisque Patrick Colleter, côté gauche, adresse un centre au milieu de la surface de réparation lyonnaise. Pascal Olmeta rate sa sortie, permettant à Valdo, plus prompt qu’un Olmeta dribblé, d’ouvrir le score (1-0, 12′). Le PSG ne s’arrête pas là et monopolise le ballon la majeure partie de la première mi-temps. Les Lyonnais vont toutefois espérer égaliser par l’intermédiaire de Florian Maurice qui frappe à la demi-heure de jeu, en vain. Juste avant la mi-temps, James Debbah, futur éphémère parisien, tente également sa chance mais voit sa frappe finir dans le petit filet de Bernard Lama, quelques minutes après que David Ginola tente en solitaire une action qui méritait d’être jouée à plusieurs. L’arbitre monsieur Marc Batta siffle la mi-temps et les Parisiens regagnent les vestiaires après une première période de grande qualité.

L’entame de la seconde période est à créditer au profit des Lyonnais puisque Bruno Anselmini (tristement célèbre suite à l’affaire de vol à main armé de Fabrice Fiorèse dont il fut condamné pour en avoir été le commanditaire) centre pour Claude-Arnaud Rivenet, entré en jeu à la place de Debbah. L’attaquant profite d’une errance de la défense parisienne pour égaliser d’une tête plongeante (1-1, 59′). Ce but vient entacher la bonne performance des Parisiens qui ont du coup du mal à se remettre dans le jeu. Paul Le Guen tente malgré tout un corner rentrant, détourné sur la transversale par Olmeta. Puis c’est Antoine Kombouaré qui est tout proche de marquer, suite à un coup-franc de Valdo. Le dernier quart d’heure de jeu est entamé et les supporters présents sont loin de s’imaginer que le match va s’emballer. Pourtant, les Lyonnais pensent prendre l’avantage puisque Florian Maurice, suite à une erreur de marquage de Kombouaré, se présente seul face à Lama mais ajuste mal son lob. Dommage, car ce sera la dernière occasion rhodanienne. Raí, entré en jeu dix minutes plus tôt, se présente côté droit et centre dans le paquet. Valdo, suite à une sortie ratée d’Olmeta, crucifie le portier lyonnais et enflamme le Parc des Princes (2-1, 80′). Le festival reprend de plus belle. Georges Weah adresse une talonnade pour David Ginola qui, en deux-temps, aggrave le score (3-1, 88′). Sur l’engagement, les Lyonnais totalement déboussolés perdent le cuir, permettant à Valdo de frapper. Olmeta détourne mais Raí, à l’initiative de l’action suite à un festival devant la défense, a bien suivi et, de la tête, inscrit le quatrième et dernier but de la soirée (4-1, 89′). Monsieur Batta siffle la fin du match et les Parisiens rentrent donc aux vestiaires sur un score sans appel, clôturant un match de haute volée.

Réactions :
Luis Fernandez (entraîneur du PSG) : « Nous avons très bien joué en première mi-temps, niais j’avoue qu’en début de seconde période, je n’ai pas senti mon équipe. Heureusement, nous avons effectué un remarquable dernier quart d’heure. Le résultat est là. Et je savoure ce succès face au deuxième du championnat ! Nous avons bien préparé Barcelone mais il est évident que ce sera beaucoup plus dur là-bas. »
Jean Tigana (entraîneur de l’OL) : « La fin du match a été terrible pour nous. J’étais persuadé après notre égalisation qu’on allait tenir. Mais nous avons craqué une fois, et après, comme d’habitude, tout le monde est parti à l’abordage. (…) Ce soir, Paris nous a mis une pression terrible en première mi-temps. Et le peu d’occasions que les Parisiens ont eues, ils les ont mises au fond. C’est une leçon. »
Valdo (joueur du PSG) : « Le championnat n’est jamais terminé mais c’est vrai qu’on a un peu gâché nos chances cette saison alors que notre objectif était de conserver notre titre. C’est triste mais c’est la vérité. (…) Je veux finir la saison en beauté car j’en ai fini avec les blessures. »

Sources : paris.canalhistorique.com / archivesparisfootball

À propos Quentin Polin

  • benjy94

    5 futurs PSG en face (dont déjà Giuly) et un ex.

  • Augustinito #Poux triste

    Quelqu’un a parlé d’Olmeta ?

    https://www.youtube.com/watch?v=7Ywv1MXCSEg

    • Quentin POLIN

      Bernard Tapie est passé par la case chanson aussi. Ça a moins marché que pour JP François.

  • alex21

    complètement zappé pourtant j’y étais forcement.

x

Check Also

Juan Foyth finalement à Tottenham ? (El Dia)

Annoncé tout proche du PSG, Juan Foyth verrait d’un mauvais œil la concurrence au PSG ...