Revue de presse PSG

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce dimanche 12 mars 2017.

« En cas de nouvelle contre-performance face à des Merlus aspirés vers la L2, Paris serait promis à tous les vertiges. Barcelone est passé par là et a transformé un match anodin de L1 en phénomène médiatique, estime Le Parisien. Affirmant ne pas vouloir « réagir sous le coup de l’émotion », Nasser al-Khelaïfi pourrait-il néanmoins rester impassible en cas de match nul ou de défaite en terre bretonne ? On en doute d’autant qu’il joue lui aussi une part de sa crédibilité, et le PSG, sa fin de saison. Paris version QSI n’est pas à l’abri de finir sur la troisième marche du podium. Paris doit vaincre pour se soigner. Mais avec une équipe décimée. A la suspension de Verratti, sont venus s’ajouter hier les forfaits de Motta toujours blessé au mollet et ceux de Matuidi et Lucas qui n’ont pas récupéré. »

« Emery premier responsable de la situation ? Lui reconnaît – en partie – ses torts mais, hier, il accablait surtout l’arbitrage. Et le Basque a lâché : « Le PSG a besoin de plus de respect en Europe et on doit travailler pour ça. Je l’ai dit au président. », lit-on dans L’Equipe. Cette élimination serait donc liée au manque de rayonnement d’un club ? Peut-être en partie… D’ailleurs, le président parisien s’inclut dans les responsables, sans pour autant détailler ses fautes. Dans son entourage, on s’évertue cependant à le dédouaner, assurant volontiers à qui veut le croire que son poste n’est pas en péril, et à pointer du doigt Olivier Létang, ce qui n’est pas nouveau, et Patrick Kluivert, ce qui l’est. Jusqu’à présent, le Néerlandais semblait intouchable, couvé par les médias du club, choyé par les proches de Nasser. Depuis mercredi, la recherche d’un fusible devient nécessaire. Et le PSG en a peut-être trouvé deux pour le prix d’un. Et les joueurs dans tout ça ? « Disons que ça se regarde un peu dans le vestiaire », souligne un intime du Camp des Loges. Ils savent qu’ils sont les principaux acteurs de ce fiasco et que la page sera difficile à tourner. Mais certains, ceux qui ont joué une partie de la rencontre, sont restés sur le banc ou bien en tribune, estiment en privé se sentir moins concernés que les titulaires, ce qui témoigne d’une solidarité limitée, tout de même. »

« Les absences pourraient favoriser le retour de Javier Pastore, non utilisé à Barcelone et qui avait quitté le Camp Nou le regard noir, ajoute le quotidien sportif. Grzegorz Krychowiak ressentait quelques douleurs aux genoux ces dernières heures. Une petite mise en place laisse penser que la charnière centrale brésilienne sera reconduite. Emery évite de désigner Thiago Silva comme le coupable de la déroute barcelonaise. Pour les mêmes raisons, il devrait reconduire Kevin Trapp. En attaque, Julian Draxler et Angel Di Maria partent favoris pour soutenir Edinson Cavani en pointe, l’un des rares Parisiens qui n’a pas déçu mercredi. »

« Unai Emery a été confirmé au poste d’entraîneur en dépit de l’humiliation historique en Ligue des champions face au Barça, mais la fin de saison et l’intersaison s’annoncent lourdes d’enjeux à tous les étages du PSG, publie l’AFP. D’ici là, la pression va peser sur les épaules des joueurs parisiens, sommés de réagir. « S’ils flanchent, ils auront donné raison aux gens qui les critiquent », résume un ancien de la maison PSG, Antoine Kombouaré. Ce match face à Lorient a déjà des allures de rencontre couperet mais les champions en titre devront se passer de Thiago Motta, Matuidi, Verratti et Lucas. »

« Après la claque reçue face à l’OM (1-4) il y a une semaine, les Lorientais pourraient connaître un vrai calvaire, ce dimanche (21 h). Ou décrocher un joli bonus tant tout le monde, ou presque, les imagine perdants, observe Le TélégrammeAux Merlus de se prendre en main et de faire ce qu’il faut pour appuyer là où ça fait mal. Afin, pourquoi pas, de s’offrir enfin le déclic qu’ils attendent depuis si longtemps ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

L’ancien adjoint de Mancini le verrait bien au PSG

Fernando Orsi, ex gardien de but et ancien adjoint de Roberto Mancini, verrait bien l’ancien ...