Revue de presse PSG

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 17 mars 2017 dans la presse nationale.

« Cela n’atténuera pas la douleur née de l’élimination à Barcelone, mais l’accession de Monaco dans le « grand 8 européen » est, en soi, plutôt une bonne nouvelle pour le PSG, écrit Le Parisien. Les Parisiens, relégués à 3 longueurs, peuvent ainsi espérer voir leurs adversaires abandonner, çà et là, quelques précieux points. Monaco se méfiera donc particulièrement du déplacement à Angers à quelques jours du quart de finale aller, puis de la réception de Dijon fixée entre ses deux rendez-vous européens. Un diptyque auquel succédera un déplacement à Lyon, le seul véritable choc. Paris, de son côté, poursuit sa thérapie post-traumatique dès dimanche au Parc des Princes contre Lyon et doit encore se déplacer à Nice, fin avril, pour un duel capital dans la lutte pour le podium. Les deux équipes, opposées le 1 er avril à Lyon en finale de la Coupe de la Ligue, sont également en lice en Coupe de France. Cette compétition alourdit encore le calendrier, tire sur les organismes et fait planer le spectre des blessures ».

« La France aura un représentant en quart de finale de la Ligue des champions. Et ce n’est pas vraiment celui qu’on attendait, surtout après les résultats des matchs allers. Mais là où Paris s’est liquéfié, l’AS Monaco s’est sublimé » constate Pierre Ménès dans CNews Matin.

Il n’est pas question du PSG dans L’Equipe. Mais cette question à Vadim Vasilyev, vice-président de l’AS Monaco, est à relever. « Vous avez dit après la rencontre avoir été sensible à la une de L’Équipe le matin du match («Tous Monégasques») et avoir senti un pays derrière vous ? Oui, j’ai eu plein de messages d’encouragements de gens du milieu. Je ne sais pas si c’est parce qu’on était les derniers en course après l’élimination de Paris, ou si les gens aiment notre jeu. Ce serait une déception désormais de ne pas être champion? C’est la priorité. Mais Paris va se concentrer là-dessus et Nice ne joue plus que cela. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Leonardo a quitté Antalyaspor suite au départ du président, pas à cause de Nasri et Menez

Un bruit, que nous avons relayé puisque repris par des sites comme Le Figaro, Ouest-France ...