Revue de presse PSG

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce lundi 27 mars 2017.

« Dans une vidéo assez surréaliste sur la forme, Hatem Ben Arfa réaffirme son attachement à Paris et demande une chance. Efficace ? Très peu probable, juge L’EquipeEn faisant cela, HBA, qui a choisi une période internationale pour ne pas « polluer » le quotidien du club, veut prendre à témoin directement le public du PSG, avec un message limpide qu’il ne cesse de répéter tout au long de ces cent vingt secondes. Un attachement profond et indéniable à son club. […] Emery a montré à Séville et avant à Valence qu’aucune intervention médiatique ne pouvait avoir une influence sur ses choix. De ce point de vue-là, impossible d’imaginer le contraire. En fait, il faut lire cette vidéo, que le club a découverte en même temps que le grand public, comme une manière pour Ben Arfa de prévenir. Pas un baroud d’honneur mais presque… En cas d’absence en finale de Coupe de la Ligue (ou de France), ou lors du choc face à Nice, le milieu offensif, loin derrière Di Maria, Draxler and Co. dans la hiérarchie des attaquants, prévient qu’il n’étirera pas son séjour parisien. Un départ qui serait un échec personnel pour le président du PSG, persuadé l’été dernier de faire du magicien HBA un des fleurons du projet. Son avenir dépend une nouvelle fois de Nasser al-Khelaïfi et de sa volonté ou non de conserver son entraîneur la saison prochaine. »

« Il n’a rien dit de la saison, a toujours joué le jeu face aux médias après les matchs, sans aucun éclat ni écart. Mais, hier matin, Hatem Ben Arfa s’est un peu livré sur sa situation parisienne lors d’une vidéo postée sur Facebook. Une communication originale mais qui ne doit pas détourner de l’essentiel : pour la première fois et d’une voix douce, l’ex-Niçois critique le management d’Unai Emery, observe Le Parisien. Entre Emery et Ben Arfa, le dialogue de sourds se poursuit. Le Basque estime qu’il n’a pas saisi les opportunités de se montrer alors que l’attaquant assure que les dés sont pipés depuis le départ. »

« La liste s’allonge au fil des jours, et, au gré de son évolution, elle pourrait porter préjudice au spectacle de la finale de la Coupe de la Ligue, samedi. On fait référence ici aux différents blessés que doivent déplorer le PSG et Monaco, lit-on également dans le quotidien francilien. Dijibril Sidibé souffre d’un hématome au niveau des côtes. Hier, il ressentait encore de fortes douleurs et devait regagner Monaco ce matin. Benjamin Mendy a lui reçu un coup sur le pied et a dû rester aux soins hier. Mais c’est surtout côté parisien que les doutes sont les plus vivaces sur le plan défensif. Thiago Silva souffre du genou droit et a dû passer des examens, tandis que Kimpembe s’est donné une microdéchirure de l’adducteur. Le Français s’est entraîné, hier, comme le Brésilien la veille, de quoi rester optimiste, mais leur état de santé est à suivre. Enfin, Meunier (cheville), Aurier (genou) et Krychowiak (côtes) n’ont toujours pas repris l’entraînement collectif au camp des Loges. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le transfert de Wendel en bonne voie mais pas finalisé, selon Antero Henrique (C+)

Wendel sera-t-il la première recrue hivernale du PSG ? Si Antero Henrique et Maxwell sont ...