Revue de presse PSG : Aurier, al-Khelaifi, Ligue…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce mardi 14 mars 2017.

« Serge Aurier se retrouve au cœur d’un nouveau tourbillon médiatique, constate Le Parisien. Et un certain fatalisme règne chez les proches de l’international ivoirien. « Serge est rodé. C’est une polémique, une de plus. » Au sein du club, on évoque une lassitude par rapport à l’empilement des affaires qui concernent Serge Aurier. Hier matin, au camp des Loges, Patrick Kluivert, a tenu à avoir une conversation avec le latéral. Car ce retard à l’allumage est le syndrome d’un joueur qui vit mal sa situation de remplaçant et dont la cassure avec son entraîneur semble de plus en plus évidente. […] Hier soir, le joueur a affirmé dans un communiqué que c’était « une polémique qui n’avait pas lieu d’être », sans donner plus de précision. Un départ cet été n’est plus à exclure. En contrat jusqu’en 2019, Aurier n’a toujours pas entamé de discussions au sujet d’une prolongation et des clubs comme le Barça ont déjà manifesté un intérêt. Reste à connaître la position du PSG, et de son président Nasser Al-Khelaïfi ».

« Dilettantisme, manque de sérieux, faute professionnelle, on a tout entendu sur le sujet, commente L’Equipe. En public, Unai Emery a minimisé l’incident. Sûr qu’après le crash de Barcelone cette péripétie revêt un caractère secondaire. Alors que Nasser al-Khelaïfi est à Doha, aucune sanction ne devrait d’ailleurs être prise à l’égard d’Aurier, le PSG ne souhaitant pas nourrir une nouvelle polémique. « On a un joueur qui vient de vivre les deux matches les plus importants de la saison sur le banc et on s’étonne qu’il ait une motivation limitée au moment d’entrer en jeu à la 75e minute chez la lanterne rouge ? », glisse un intime du vestiaire parisien. À 24 ans, Aurier n’évolue pas dans le climat de confiance espéré. Sous contrat jusqu’en 2019, son avenir ne s’inscrit plus nécessairement au PSG, sachant qu’il est ambitieux et qu’il ne manque pas de courtisans (cet hiver, le Barça et l’AC Milan sont venus aux renseignements). À moins que la blessure de Meunier, victime d’une entorse, ne lui offre une occasion inattendue d’inverser la tendance et la suite de sa carrière… »

« Nasser al-Khelaïfi est en colère contre la Ligue, rapporte le quotidien sportif. Le président du PSG, a adressé un courrier incendiaire, que nous avons pu consulter, à Didier Quillot, DG exécutif de la Ligue: « Alors que je participais la semaine dernière à une réunion de l’ECA, j’ai eu la désagréable surprise d’être interrogé, en tant que membre du bureau et administrateur de la LFP, par plusieurs représentants de clubs européens sur une rencontre qui aurait eu lieu à Paris il y a quelques jours entre la LFP et la Liga, puis entre certains clubs membres de ces deux instances ». Il poursuit : « Vous étiez le représentant de la LFP, accompagné du directeur juridique. N’étant nullement informé d’une telle rencontre, je me suis donc retrouvé dans une position pour le moins inconfortable, position que je ne peux tolérer compte tenu de mes fonctions au sein de la LFP (…) Renseignements pris, il s’avère effectivement qu’un dîner aurait réuni les dirigeants de la LFP et de la Liga mais également quelques représentants de clubs européens, suivi le lendemain d’une réunion entre les clubs, sur le sujet de la réforme de la Champions League. Le club de Saint-Étienne aurait été l’un des clubs participants ».  Puis, il met en garde le dirigeant de la Ligue : « L’objet de la présente (est) de vous faire part de ma surprise et de mon très vif mécontentement sur le fait que vous n’ayez pas pris l’initiative ou la peine de donner cette information ».

« Le lendemain, Quillot a répondu sans se démonter, ajoute Etienne Moatti dans L’Equipe : « J’ai bien reçu votre courrier et m’étonne des mises en cause et inexactitudes qu’il contient, ainsi que du ton utilisé. » Puis il développe : « 1. Je n’ai jamais été invité et n’ai pas participé à la réunion à laquelle a participé la Liga espagnole mais pas la LFP. 2. J’ai été effectivement invité au dîner la veille au soir de cette rencontre, invitation que j’ai honorée car il m’a paru normal et courtois que la LFP participe à un dîner convivial réunissant de nombreux clubs européens et se tenant à Paris. 3. Concernant la réunion de Madrid, je n’ai pas été invité. » Le mercredi, Al-Khelaïfi a envoyé un deuxième courrier à Quillot, où il calme le jeu tout en maintenant ses remarques. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Unai

Le bilan du PSG face au Real est équilibré, celui d’Emery beaucoup moins

On ne parlera pas de malédiction mais le Paris Saint-Germain n’est pas chanceux dans les ...