Revue de presse PSG : Ben Arfa, Deschamps, Kimpembe…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce mercredi 1er mars 2017.

« Malgré les nombreuses absences, Unai Emery veut que ses joueurs abordent le déplacement chez le 12e de Ligue 2 avec une ambition irréprochable« , peut-on lire dans les colonnes de « L’Equipe ». « L’entraîneur parisien n’a pas occulté le nul poussif concédé par ses joueurs devant Toulouse (0-0) entre les deux coups d’éclat contre le Barça (4-0) et l’OM (5-1). Il en a tiré deux leçons : les difficultés de son équipe à trouver des espaces face aux adversaires repliés sur leur but et les risques de décompression physique et mentale lors d’affiches de second rang. Ça tombe bien, le déplacement à Niort, ce soir en huitièmes de finale de la Coupe de France, pourrait proposer aux Parisiens ce double défi à relever », précise le quotidien sportif, qui rappelle au passage : « Paris devra toutefois composer avec de nombreuses absences de premier plan. Outre Thiago Motta (mollet), le club de la capitale doit faire sans Rabiot (malade), Verratti (mollet), Di Maria (douleurs musculaires) et Ben Arfa (genou). »

« Ben Arfa ne pense pas à son futur«  : toujours dans « L’Equipe », un point sur la situation d’Hatem Ben Arfa dans la capitale : « Si le poste d’avant-centre n’a pas sa préférence, Ben Arfa, le plus souvent réduit à un rôle de remplaçant (8 entrées en jeu en 2017), s’est résigné à cette situation. Même s’il apparaît difficile de l’imaginer faire une seconde saison à Paris dans ces conditions, il a écarté les offres reçues par le PSG cet hiver et ne veut pas encore penser à son avenir la saison prochaine. Décrit comme impliqué à l’entraînement, « HBA » veut se tenir prêt. Il sait que si jamais Cavani venait à se blesser, sa fin de saison prendrait une tout autre tournure. »

« Le Parisien » de son côté, propose une interview de Didier Deschamps, qui revient sur la forme d’Adrien Rabiot et de Presnel Kimpembe : « Adrien est en constante progression. Il totalise déjà plus de 100 matches de Ligue 1 et une vingtaine en Ligue des champions. C’est exceptionnel à son âge. Kim, je l’ai appelé en octobre. Il bénéficie d’un temps de jeu conséquent malgré la concurrence. Il dégage beaucoup de sérénité. Il a toutes les qualités requises pour le haut niveau. » Avant d’évoquer Emery : « Laurent Blanc avait accompli un excellent travail récompensé par de nombreux titres nationaux, mais Paris avait coincé, à chaque fois, en quart de finale de la Ligue des champions. Emery l’a remplacé. Il a pu y avoir, en début de saison, un peu de défiance à son adresse. Désormais, les résultats valident sa méthode. Il fait du bon boulot avec des idées différentes. La Ligue des champions ? Paris a le potentiel pour gagner cette épreuve. »

On y lit également un focus sur Presnel Kimpembe : « Son père raconte la métamorphose d’un gamin arrivé au PSG à l’âge de 10 ans. » « Morphologiquement, il a pris du muscle, et footballistiquement, il a changé. Avant, il était sérieux mais trop gentil. Aujourd’hui, il y va, il bouscule l’attaquant. Face au Barça, j’ai vu qu’il avait pris de l’ampleur. (…) Pour moi, c’est devenu un homme. »

Du côté de « La Nouvelle République », c’est l’arrivée des Parisiens à Niort qui a attiré l’attention. « Une centaine à l’aérodrome et une cinquantaine devant l’hôtel Mercure : les supporters du PSG étaient présents hier soir à l’arrivée de leurs idoles… qui ne sont pas venues à leur rencontre. Las : à peine l’avion posé sur le tarmac, vers 20 h 35, que ses occupants, presque tous casques sur les oreilles, se sont engouffrés dans le bus estampillé PSG, prenant à peine le temps de serrer la main du maire Jérôme Baloge venu les accueillir. »

On peut également y lire un focus sur le capitaine des Chamois niortais, Alliou Dembele, qui « connaît bien le Paris Saint-Germain pour y avoir fait ses gammes au centre de préformation. A aujourd’hui 29 ans, il en garde de bons souvenirs et passera du statut de supporter à celui d’adversaire ce soir en huitième de finale de coupe de France. »

 

À propos Redaction

x

Check Also

CdL : Monaco, Angers et Toulouse qualifiés pour les quarts de finale

Quadruple tenant du titre, le Paris Saint-Germain se déplace ce mercredi soir à Strasbourg pour ...