Revue de presse PSG : Nancy, notes, Barça, ultras…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce dimanche 7 février 2017.

« Le PSG avait bien besoin de ça ! ironise L’Est Républicain. Un penalty très litigieux à un quart d’heure de la fin a poignardé des Nancéiens irréprochables. La déception est à la mesure des efforts consentis. […] À quoi tient l’issue d’un match, même quand il oppose deux équipes au train de vie diamétralement opposé ? À si peu de chose, parfois ! Quelques centimètres, l’épaisseur d’un poteau, par exemple. […] Il était quasiment impossible pour l’ASNL de faire mieux. Elle a tenu en respect une des meilleures équipes d’Europe en appliquant à la lettre un plan de résistance connu mais diablement efficace. Défendre bas, ne pas prendre de risque mais chercher des ouvertures dès que possible, évidemment être généreux et discipliné. On ajoutera une note spéciale, le marquage individuel de Maouassa sur Verratti. PSG tout entier était désactivé. »

« Vainqueur difficile de Nancy pendant que le Barça balayait le Celta Vigo, le PSG devra jouer autrement mercredi face au Barça, estime L’Equipe. Les derniers résultats du Barça prouvent qu’il peut très bien mettre cinq ou six buts. Mercredi dernier, les Catalans ont séché Gijon 6-1 et hier ils en ont passé cinq au Celta Vigo. Les Parisiens sont supérieurs à ces deux formations, mais ils sont prévenus. Juste après le triomphe de l’aller, Emery avait mis en garde ses joueurs en leur disant qu’il restait 90 minutes et qu’ils devaient garder les pieds sur terre. Il l’a répété devant les médias hier. Ses joueurs semblent avoir entendu le message. « Il faut aller à Barcelone comme si c’était notre premier match. On sait très bien qu’on n’est pas encore passé, glisse Kevin Trapp. Confirmons, mais ce sera plus compliqué là-bas avec leur public, leur terrain, leurs repères. L’objectif sera de marquer. Ils peuvent rendre le match fou, ils ont déjà renversé de gros scores. »Dans son analyse de la prestation d’hier, Emery a glissé en guise de conclusion : « Aujourd’hui, nous sommes plus forts à l’extérieur ». Paris aura l’occasion de le confirmer au Camp Nou. »

Les notes de L’Equipe : Trapp 7 / Aurier 5 / Silva 6 / Kimpembe 4 / Kurzawa 4 / Krychowiak 5 / Verratti 7 / Pastore 6 / Lucas 5 / Cavani 7 / Guedes 4

Les notes du Parisien : Trapp 6.5 / Aurier 6.5 / Silva 5.5 / Kimpembe 5.5 / Kurzawa 5 / Krychowiak 4 / Verratti 5.5 / Pastore 5.5 / Lucas 6 / Cavani 6 / Guedes 5

« Aussitôt après avoir obtenu cette victoire contre Nancy, les Parisiens ont vite tourné leurs regards vers le Camp Nou, oberve Le ParisienLes Parisiens s’attendent à un début de match difficile. « Les premières minutes seront importantes, assure Matuidi. Ils vont nous mettre la pression. Ils auront à cœur de marquer vite. Mais on est très bons quand l’adversaire laisse de l’espace. Il y aura du répondant de notre part. Il faudra faire bloc. On sera en difficulté par moments. On le sait et on s’y prépare. » Si les Parisiens entendent garder la tête froide mercredi, ils se refusent à imaginer le scénario catastrophe, celui qui verrait Messi et les siens revenir au score. « On n’y pense pas un seul instant, affirme Matuidi. On est conscients que le Barça est capable de grandes choses. Mais Paris aussi. On l’a démontré à l’aller. On peut rééditer ce genre de match. » […]  Les Catalans n’ont pas prévu de rester à onze derrière. »

Un journaliste du Parisien a vécu le PSG/Nancy au cœur de la tribune Auteuil afin de mesurer la ferveur : « Des chants repris pendant 90 minutes, des kapos qui s’époumonent, des drapeaux et des mâts tendus tout au long du match : la vie a bien repris son cours dans ce secteur de l’enceinte. Le béton du Parc vibre toujours autant sous les pieds d’une population très rajeunie, où l’on croise quelques filles et des enfants. Le tout dans un joyeux chahut. […] Après des années d’un dialogue de sourds et une défiance réciproque avec la direction du club, les deux parties travaillent désormais de concert. […] Preuve de cette nouvelle ère, ils seront encore autour de 2000 à Barcelone mercredi pour chanter et vibrer à l’unisson. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le premier extrait de l’interview de Ben Arfa qui va « parler à cœur ouvert »

Cantonné au banc des remplaçants, Hatem Ben Arfa ne vit certainement pas l’aventure parisienne escomptée. ...