Rothen : « J’ai eu les boules qu’on puisse dire que j’étais la taupe »

Jérôme Rothen n’était pas la « taupe » du vestiaire du PSG, comme certain l’on pensé ou dit en 2008. Comme Michel Moulin, de passage en période de crise. L’ancien joueur l’a expliqué sur SFR Sport.

« Le PSG, c’est ma vie ! Je l’ai dans le cœur, c’est comme ça. On est peu de joueurs comme ça. Même quand je n’étais pas bon, j’essayais de donner le maximum, je faisais le maximum pour que le PSG gagne. J’ai eu les boules qu’on puisse dire que j’étais la taupe. Quand vous balancez à la presse, c’est pour faire du mal à l’équipe, et au club. En gros, vous voulez la mort du club, parce qu’à ce moment-là, on n’était vraiment pas bien. Moi, je voulais qu’on se sorte de ce marasme. Je vais être clair, je n’étais ami qu’avec un journaliste que je connaissais de Caen, c’est Damien Degorre. Il savait que si on se voyait dehors, on ne parlait pas du club, du vestiaire. On se voyait en toute amitié, et s’il avait osé me poser une question, il était clair qu’on ne se reverrait plus. Il y en a un à RMC, il le sait. Je lui parle de mon avenir, une heure après il y a une page entière publiée. Ce mec là, pendant 3 ans on ne s’est pas parlé. Cela s’est réglé après parce qu’on bosse ensemble. J’ai une philosophie. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Les sud-américains sont revenus, plusieurs joueurs ont ménagé leur entraînement

Le groupe était au complet aujourd’hui pour l’entraînement au Camp des Loges avec le retour ...