André Silva, Aubameyang, Vitolo… France Football détaille « les plans de mercato » d’Unai Emery

Sauf cataclysme, Unai Emery restera l’entraîneur du Paris Saint-Germain la saison prochaine. Le technicien basque n’a jamais caché son envie de modeler l’équipe à sa façon, dans un 4-2-3-1 qu’il affectionne, et avec les renforts qu’il souhaite. Dans son édition publiée ce mardi, France Football détaille « les plans » du mercato d’Unai Emery. « Si le PSG n’a pas dégainé en janvier, c’est parce qu’il veut frapper beaucoup plus fort cet été » écrit le média. Nous vous dévoilons les extraits les plus importants, point par point.

Le poste de directeur sportif
« Unai Emery a avancé un nom… qui n’est pas celui de Monchi. L’entraîneur basque a parlé d’Alberto Benito, un ancien modeste milieu de terrain et l’un de ses intimes, qui a officié durant neuf saisons comme directeur sportif d’Almeria. Autre relation proche d’Emery, Roberto Olabe a aussi démissionné, il y a six semaines, de son poste de directeur sportif de la Real Sociedad après avoir dirigé l’Academy Aspire à Doha. »

Le poste de gardien de but
« Emery souhaite un vrai numéro 1 au poste de gardien doté d’une doublure expérimentée comme l’était naguère Nicolas Douchez. Cela sent donc le départ pour Alphonse Areola. Rennes s’est renseigné, mais le numéro 4 dans la hiérarchie tricolore repartira probablement à l’étranger. Kevin Trapp doit également rester sur ses gardes. Nasser al-Khelaïfi regrette toujours d’avoir manqué Hugo Lloris, à l’été 2015, quand la porte s’était ouverte à hauteur de 25 M€ pour le rapatrier de Tottenham. »

Le secteur défensif
« Le coach basque n’est pas fan de Layvin Kurzawa et de son manque de rigueur défensive. Il veut du lourd et du sûr. Avec une cible précise : Jordi Alba. Sous contrat jusqu’en 2020, sa clause de départ est fixée à 150 M€, mais elle est sujette à discussion.Autre option, l’international suisse de Wolfsburg, Ricardo Rodriguez. (…) Serge Aurier songerait aussi à partir. Des clubs anglais et le Bayern le suivent, mais Nasser al-Khelaïfi aimerait prolonger de trois saisons, avec une revalorisation à la clé, le contrat de l’Ivoirien qui court jusqu’en juin 2019 à raison de 3 M€ brut par an. S’il partait, Alec Georgen deviendrait la doublure de Meunier, ce jeune défenseur formé au club trouve grâce aux yeux d’Emery. » 

Le milieu de terrain
« Si certains de ces départs se concrétisent, le PSG ira chercher un milieu défensif ou un relayeur. Les cas de l’Espagnol Isco, de Rômulo, du Steven N’Zonzi, du prometteur guinéen Naby Keita et du jeune Belge Youri Tielemans ont été évoqués. La priorité absolue reste toutefois de consolider la position de Marco Verratti. Nasser al-Khelaïfi ne veut pas entendre parler d’un départ. L’international italien est l’un des piliers du projet, à l’instar d’Adrien Rabiot, lié jusqu’en juin 2019, mais que le boss qatari veut conforter ».

Le secteur offensif, « la » grande recrue estivale
« Le portrait-robot dressé par Emery est celui d’un joueur capable d’évoluer dans l’axe ou sur le côté droit de son système fétiche. Fort de sa réussite avec Julian Draxler, Patrick Kluivert a, pour l’instant, pris le dossier en main. Il a eu un premier et long rendez-vous avec Pierre Aubameyang, le père et agent de l’international gabonais du Borussia Dortmund, dès la mi-janvier, à Milan. Pierre-Emerick Aubameyang veut quitter Dortmund, qu’il avait rejoint en juillet 2013 en provenance de Saint-Etienne pour 13 M€. Avec un contrat jusqu’en juin 2020, Hans-Joachim Watzke, le directeur sportif du club de la Ruhr, estime sa cote autour de 100 M€. (…) L’autre profil qui se détache est celui de Vitolo, l’attaquant polyvalent du FC Séville, souvent titulaire en sélection espagnole. Victor Machin Perez «Vitolo», formaté en Andalousie par Emery, n’est pas un grand buteur, mais il travaille beaucoup pour le collectif, est bon dribbleur, explosif et ‘très intelligent’, selon son mentor. Il possède une clause de départ à 40 M€. (…) Le PSG s’est vu proposer par Jorge Mendes le grand espoir lusitanien André Silva. Le jeune buteur du FC Porto, sous contrat jusqu’en juin 2021 avec une clause de départ à 60 M€, est présenté comme un futur crack. (…) L’idée d’un transfert d’Alexis Sanchez, autour de 30 M€, est dans l’air et Sanchez correspond au renfort offensif pisté par Unai Emery. » 

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Nantes, 18 matchs sans victoire contre le PSG et un record en vue…

Le FC Nantes est un adversaire que le Paris Saint-Germain aime jouer. Depuis le 16 ...