Benjamin Stambouli revient sur les critiques entendues lors de son arrivée au PSG

Benjamin Stambouli est intervenu il y a peu sur RMC afin de revenir sur sa satisfaction. Pourtant, sa venue a été très critiquée par les supporters parisiens de par les liens existants entre le joueur et l’OM. Des critiques sur lesquelles est revenu Benjamin Stambouli dans un entretien accordé à Goal.

« Les médias français en ont souvent rajouté sur cette histoire. Ils ont même montré un logo de Marseille comme tatouage sur ma poitrine, mais c’était travaillé, bien sûr. C’est assez simple : je suis né lorsque mon père travaillait à l’OM. C’est pourquoi j’étais un fan de ce club quand j’étais un petit garçon. J’ai même regardé leurs matches de Ligue des Champions sur notre magnétoscope. Ce n’est pas quelque chose d’inhabituel. Plus j’ai grandi, plus j’étais fier des clubs où j’ai joués en tant qu’adolescent. Je suis ensuite devenu un professionnel. Lorsque j’ai connu une belle progression à Montpellier, beaucoup de gens ont dit que j’avais un grand avenir à Marseille. Lorsque j’ai reçu l’offre du PSG, les Marseillais espéraient que je choisisse l’OM parce qu’ils m’ont convoité aussi. Ils voulaient qu’un gars de Marseille joue pour leur équipe. Mais je n’étais pas élevé là-bas. Les gens ont toujours essayé de me connecter à Marseille, mais il n’y a jamais eu cette attache. Lorsque j’ai signé pour le PSG, ce fut la folie sur les réseaux sociaux. À Marseille, on a dit «comment peut-on signer à Paris lorsqu’on est né à Marseille? Ce n’est pas normal ». Et pour les supporters du PSG c’était : « Il a aimé Marseille en étant enfant, pourquoi est-il venu chez nous ? ». Peut-être que j’aurais dû dire tout cela plus tôt, mais je pensais en quelque sorte que toute justification semblerait suspecte. J’espère avoir tout clarifié maintenant. »

La conquête de la Ligue des Champions semble ardue pour le PSG mais reste l’objectif principal du club de la capitale. Un objectif qui ressemble à une obsession selon le joueur : « Cette obsession est une mauvaise chose pour PSG. Ça dévalorise tous les titres nationaux et tout le monde les prend pour acquis maintenant. Il est bon de viser haut. Mais c’est le même objectif qu’ont Barcelone, le Real Madrid, le Bayern et Manchester City. Le PSG n’est pas la meilleure équipe au monde. Il n’y a pas de moyen automatique de gagner cette compétition. S’ils peuvent garder leur équipe pendant quelques années, peut-être que cela se produira un jour. Mais c’est loin d’être une garantie. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Leonardo

Leonardo : « Létang a appris au PSG »

Après un crochet londonien dans le monde des agents, Olivier Létang a rapidement retrouvé la ...