CDF : Benoît Bastien, arbitre de la centième finale

L’arbitre de la finale du centenaire de la Coupe de France a été désigné en la personne de monsieur Benoît Bastien. L’arbitre fédéral était d’ailleurs déjà aux commandes de la finale de la Coupe de la Ligue en 2015, opposant le PSG à Bastia (victoire 4-0). Cette rencontre se jouera le 27 mai prochain au Stade de France et opposera le PSG au SCO d’Angers.

À propos Quentin Polin

  • Mystérion 😶🐠🐳

    elle est naze cette affiche…

    • Poete

      On s’en fou c’est la centième et surtout le PSG serait le club le plus titré en cas de victoire,les autres équipes n’avaient qu’a être plus fort.

  • Verrartiste-Cavani Capitaine!

    faut les défoncer! point barre!!!

  • Mojitosky_7 #James y Sanchez !

    « Vous voulez un soin  » mr verratti ?

    • TONTON94

      Aaaah aaaah aaah !!! Elle m’avait tué cette phase…

  • Exactmat

    On se doute bien de comment Angers va jouer contre nous , la même chose que lors du dernier match de championnat. Il nous faudra la mentalité gros match pour éviter de se faire bouffer dans les duels.

    • TONTON94

      Leur jeu est quand même plus respectable que celui de Nancy ou du losc

  • Bob

    Apparemment Wenger veut Florentin Pogba à Arsenal lol

    • Verrartiste-Cavani Capitaine!

      bon choix,technique,propre dans ses relances,qualité de passes exceptionnelles…non je plaisante lol il est minable

      • Exactmat

        il est pas vilain quand il joue ARG mais pas pour un club de ce niveau là

    • fon95200

      Il espére vendre du maillot sur des malentendus

    • Poete

      Franchement Wenger qu’il reste loin du PSG celui là.

    • TONTON94

      Ca craint si c’est vrai… Faut qu’il passe la main là c’est plus possible

  • La part des anges

    on va se mettre en mode finale et le sco ne va pas voir le jour

x

Check Also

Pierre Ménès

Ménès : « Mbappé s’est montré parfois très individualiste, mais bon, vu la faiblesse de ses coéquipiers… »

Montpellier/PSG (0-0) fait partie des matches à vite oublier. Pierre Ménès remet dans son contexte cette ...