Féminines – Le CNOSF suit la FFF et confirme le retrait de 4 points au PSG

C’est un nouveau revers pour la section féminine du Paris Saint-Germain.

En février dernier, la Fédération Française de Football (FFF) tranchait en la défaveur du club francilien, confirmant en appel le retrait de quatre points l’équipe féminine du PSG. Cette décision était la conséquence d’une « lourde » erreur administrative datant du 10 septembre 2016, lors du match face à Albi (4-0), au cours duquel le coach Patrice Lair avait fait entrer en jeu Sarah Palacin, non inscrite sur la feuille de match. Une erreur qui avait coûté la défaite sur tapis vert des Parisiennes et le retrait d’un point, soit quatre unités au total avec les trois de la victoires.

La direction francilienne avait alors décidé de se tourner vers la médiation du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), qui vient finalement de valider la décision de la commission d’appel de la FFF sur le retrait des quatre points.

Un coup dur pour le PSG féminin, qui reste donc troisième du championnat, à neuf points de Lyon et un point de Montpellier. Dimanche, les Parisiennes recevront l’équipe de Saint-Etienne pour la demi-finale de la Coupe de France, puis se déplaceront à Barcelone le samedi 22 avril, pour la demi-finale aller de l’UEFA Women’s Champions League.

À propos Redaction

28 plusieurs commentaires

  1. franck - 78700 - CSH

    Faut croire que les jurisprudences ne s’appliquent pas à Paris et au PSG !

  2. PSG+1970 - Jean2Maurice

    Aulas style

  3. étonnant…

  4. Rappelons que l’avis du CNOSF n’est que consultatif. Le PSG va sans doute se tourner vers le TAS, son dernier recours.

  5. Erreur du PSG, rien à dire c’est dans les règles, faut assumer l’amateurisme

    • si tu te renseigne pour la même erreur Juvisy ou Lyon je ne sais plus à eu match à rejouer … 😉 … donc deux poids deux mesures … that’s all !

      • Sauf que le cas était différent car les 2 clubs étaient en tort (une joueuse de l’ASSE était en fait pas qualifiée à cause d’un problème administratif de dingue…).

        Et surtout, ce fameux cas de ASSE/Juvisy a fait modifier le règlement, et la FFF s’est appuyée dessus en faisant évocation.

        • De plus les deux clubs étaient d’accord pour rejouer le match

          • Evidemment vu que les 2 avaient tout à gagner ! Juvisy récupérait au pire le point de la défaite (car ils avaient aussi eu un point de pénalité) et l’ASSE pouvait espérait faire mieux que son point de la défaite avec un nul ou une victoire.

            Dans le cas d’Albi/PSG, Albi n’a absolument aucun intérêt à rejouer.

          • Le match était donné gagnant sur tapis vert à l’ASSE

          • Je sais plus exactement le déroulé des choses. Mais avant la conciliation avec le CNOSF, Juvisy avait match perdu sur tapis vert avec 0 pt et l’ASSE avait eu simplement match perdu avec 1 pt.

  6. Pr la défaite sur tapis vert ok. Mais le pt en moins ?!

  7. Faut saisir tous le TAS maintenant , il faut récupérer ces points au moins pour la 2nd place. C’est important pour la LDC vu que c’est tjrs la même regle stupide de 2 qualifiés en France. Il serait temps que ça évolue pour augmenter le niveau de cette compétition

  8. Faut saisir tous le TAS maintenant , il faut récupérer ces points au moins pour la 2nd place. C’est important pour la LDC vu que c’est tjrs la même règle de 2 qualifiés en France. Il serait temps que ça évolue pour augmenter le niveau de cette compétition

  9. C’est à Marseille, qu’elles perdent la seconde place. Quel match piteux ? Même aujourd’hui, je me demande comment elles ont pu perdre ce match ? L’équipe marseillaise c’est nul.

  10. Pfff… inutile vu le nul contre Guingamp et la défaite à Marseille (scandaleux), cette histoire n’a plus aucun intérêt.

  11. Injuste !!!! Franchement si papy Aulass n’est pas derrière tout ça je veux bien m’en couper une.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée