Incidents Parc OL : Pour un cas similaire en 2016, la LFP avait sévèrement puni les supporters de Lens

Pour essayer de comprendre quelles sanctions attendent le PSG, en plus des fermetures de tribune visiteur pour les deux prochains matchs à Angers et Metz, on peut se référer à un cas plus ou moins similaire de l’année dernière. Le 30 janvier 2016, lors d’une rencontre de Ligue 2 entre Le Havre et Lens, les supporters visiteurs avaient massacré quelques sièges du stade Océane. Ces derniers avaient été jetés sur la pelouse après l’ouverture du score normande.

Le jeudi 4 février, soit le suivant, la Commission de Discipline de la LFP avait ainsi statué : « Au vu de la gravité des faits, la Commission décide de placer le dossier en instruction et de prononcer à titre conservatoire la fermeture de l’espace visiteurs pour les matchs du RC Lens à l’extérieur. La sanction prend effet dès la 25e journée de Ligue 2. » Résultat, c’est identique à la sanction infligée au PSG après les incidents du Parc OL.

Trois semaines plus tard, cette même Commission avait rendu son délibéré : « Lecture faite du rapport de l’instructeur et audition des dirigeants du RC Lens, la Commission décide la fermeture pour quatre matchs de l’espace visiteurs du RC Lens à l’extérieur. Deux matchs ont déjà été purgés dans le cadre de la sanction à titre conservatoire. » 

Les faits reprochés ne sont pas les mêmes mais s’en rapprochent. Le PSG pourrait alors être contraint de passer ses quatre prochains matchs à l’extérieur sans ses supporters, dont un important Nice / PSG placé le 30 avril soit trois jours après le jugement rendu public de la Commission. En outre, le PSG est déjà condamné à payer les frais suivant les dégradations, ce qui représente environ 100.000€ selon l’Olympique Lyonnais.

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Le programme de la 5ème journée de Champions League

C’est le retour de la Ligue des Champions, ce mardi. Le Paris Saint-Germain affronte le Celtic, mercredi (20h45) au ...