La Depêche se questionne sur les intentions de Cafaro pour protéger Edouard

Le 11 février dernier, Mathieu Cafaro et Odsonne Edouard sortaient d’un déjeuner dans le centre-ville de Toulouse. Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux joueurs de football ont décidé de monter dans la voiture du joueur du PSG prêté au TFC pour ensuite tirer avec un pistolet airsoft sur un passant. Ce dernier a porté plainte et Odsonne Edouard a été entendu en milieu de semaine dernière par la police.

Après avoir nié les faits, il avait finalement avoué être l’auteur du tir et être seul au moment de l’acte. « Lors de sa garde à vue, mon client n’a pas voulu mettre en cause le tireur et dénoncer son coéquipier, expliquait lundi Me Pierre Le Bonjour, l’avocat d’Edouard. C’est tout à son honneur. Ce dernier s’est finalement dénoncé. » Rebondissement lundi donc, où la presse a fait écho d’un changement de stratégie de Mathieu Cafaro. Le jeune milieu relayeur de 20 ans s’est finalement dénoncé après un entretien avec ses dirigeants et dans une lettre manuscrite. Ce qui change tout pour Odsonne Edouard, au moins sur le plan justice, renvoyé devant le tribunal à la date du 13 juin prochain et qui aurait dû comparaitre comme l’auteur du tir.

C’est donc dans les éditions d’hier et d’aujourd’hui que La Depêche du Midi se questionne sur cette affaire et sur une suite logique. Le quotidien local se demande si le joueur formé au TFC ne protège pas celui formé au PSG : « Dans le cadre de cette enquête, les deux footballeurs devraient être entendus afin de démêler le vrai du faux. Cafaro est-il réellement le tireur comme il l’affirme dans un courrier ? Cherche-t-il à couvrir son coéquipier ? L’enquête le dira. S’il s’avère qu’Odsonne Edouard, qui sera jugé le 13 juin, est réellement innocent de ces faits de violences avec arme, le parquet pourrait plaider la relaxe. Côté sportif, les deux joueurs ont été convoqués devant une commission disciplinaire mais les dirigeants du club se sont encore refusés à tout commentaire hier. »

Les deux joueurs sont convoqués ce jeudi pour une audience disciplinaire afin de les licencier du club toulousain comme l’a fermement expliqué Olivier Sadran, lundi dernier, sur les ondes de RMC. « ‘A ce jour, Odsonne reste lié à Toulouse. Il y a une procédure en cours dont on verra l’issue’ expliquait-on du côté du club de la capitale » avait écrit L’Equipe dans son édition d’hier.

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Le PSG fait appel contre le huis clos pour la tribune Auteuil contre Troyes

En raison des nombreux fumigènes déployés en amont et pendant le match contre Nice du ...