La revue de presse PSG : Avranches, Parc OL, Lyon, Edouard…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 4 avril 2017 dans la presse nationale. Au menu, Avranches, dégradations au Parc OL et Odsonne Edouard.

Dans les colonnes du Parisien, les grandes lignes concernent l’avant-match contre Avranches : « Pendant que les parisiens célébraient leur triomphe en Coupe de la Ligue, les joueurs d’Avranches se ressourçaient tout en décontraction. Nous les avons suivis ces 48 heures. Samedi soir, le ciel menace mais Damien Ott s’active au barbecue alors que sur l’écran de la télé de son salon, les équipes du PSG et de Monaco pénètrent sur la pelouse du Parc OL. Un oeil sur l’écran, un autre sur le barbecue, Ott, archi-détendu, entre dans quelques considérations tactiques : ‘Je ne regarde pas les joueurs car ils nous sont tous supérieurs. Je regarde plutôt leur système de jeu. Je me dois d’en avoir au moins deux à ma disposition. En temps ordinaire, Paris joue en 4-3-3. Mais avec Pastore, ils jouent en 4-2-3-1′. (…) ‘On est capable de leur mettre un but’, avance Maxence Derrien, le capitaine. ‘Ils en ont bien pris six dernièrement… Au début de la campagne, nous aussi on a été menés 1-0 contre l’ASPTT de Caen…’ Le slogan qui barre le bus de l’US Avranches, départ 14 heures, est explicite : ‘Rêvons éveillés’. » 

Le quotidien évoque en quelques lignes sur les dégradations du Parc OL : « C’est désormais aussi une polémique entre Lyon et le PSG et c’est parole contre parole. Un communiqué cinglant de l’OL attaque ainsi le PSG, stigmatisant une passivité supposée, en toute connaissance de cause. (…) Hier, peu avant 22h, la riposte du PSG n’a pas tardé. Il renvoie la balle dans le camp de la police et de la Ligue. (…) De leur côté, les ultras adoptent une position plus légitimiste. Comme certaines sources au PSG, ils pointent des problèmes d’organisation de la part de la LFP qui auraient nui à l’encadrement du groupe. Les zones d’ombre demeurent nombreuses même si, à Lyon et à la Ligue, la responsabilité du PSG ne fait aucun doute. » 

Du côté de L’Equipe, on préfère se concentrer sur l’imbroglio autour d’Odsonne Edouard à Toulouse et de son licenciement : « Sadran n’aurait guère gouté le fait qu’Edouard ne dénonce pas immédiatement son jeune coéquipier (Mathieu Cafaro). Pascal Dupraz, qui utilisait très peu Edouard, aurait appuyé la demande de sanctions fortes pour les deux joueurs. (…) Pour Edouard, propriétaire du pistolet airsoft, la lettre de Cafaro peut tout changer : au parquet de décider ou non de rouvrir l’enquête et d’auditionner le jeune milieu. (…) Les conditions du retour d’Edouard à Paris n’ont pas été fixées. Le club de la capitale a été très surpris de la communication d’Olivier Sadran hier. Edouard serait convoqué pour un entretien face aux dirigeants du TFC jeudi. ‘A ce jour, Odsonne reste lié à Toulouse. Il y a une procédure en cours dont on verra l’issue’ expliquait-on hier soir du côté du club de la capitale. »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

PSG / Barcelone : Les Parisiennes à un pas de Cardiff, record d’affluence au Parc ?

A force de leur parler de la « remontada » vécue par les hommes, les joueuses du ...