Lair : « Le PSG a vécu un moment difficile face au Barça, à nous de redonner des couleurs au club »

A la veille de la rencontre face au FC Barcelone, Patrice Lair était présent en conférence de presse afin de répondre aux questions des médias présents. L’entraîneur est revenu sur le Barça ainsi que sur son effectif et a tenu à rappeler les changements effectués rapidement par le club durant l’été dernier.

Les différences entre le PSG de la saison dernière et celui de cette année
Je n’étais pas là l’année dernière, je ne peux pas vous dire ce qui a changé. Je sais qu’il a fallu que l’on recrute beaucoup de joueuses. Il y a eu un grand virage au PSG avec une équipe plus réduite.

50/50 entre le Barça et le PSG ?
Il y a eu beaucoup de changements. Si Paris est favori a chaque fois ça me va. Là on est demi-favori, si on passe, ça me va. Je suis même étonné que l’on soit en demi-finale quand on voit tous les mouvements qu’il y a eu. J’espère que l’on passera cet obstacle afin d’aller en finale à Cardiff.

Les points forts du Barça
Les points fort du Barça, c’est d’abord son milieu de terrain puissant et technique. Cette équipe dispose aussi de joueuses capables de faire la différence dans les 18 mètres. A nous de les tenir à distance et de prendre le jeu à notre compte.

La différence de considération entre le football masculin et le féminin
Je suis surtout concentré sur mon équipe. On est un club, je ne m’attend pas à ce que l’on nous considère autant que les garçons mais je me bats pour cela. Ils ont vécu un moment difficile face au Barca, à nous de redonner des couleurs au PSG. Mais il faut être réaliste, le football féminin reste assez loin du masculin.

Une défense à trois face au FC Barcelone ?
Je n’ai pas forcément le choix avec un effectif réduit. Veronica Boquete est blessée mais dans le groupe. On a perdu beaucoup de joueuses, j’ai pris des jeunes qui venaient des U19. On travaille sur des schémas que l’on a l’habitude de mettre en place. Je n’ai rien à cacher, on jouera avec nos repères. A nous de poser notre jeu et de mettre le Barça en difficulté.

Le PSG troisième de D1, la victoire finale en UWCL est-elle donc impérative ?
C’est très important pour nous, si on veut jouer la Ligue des Champions la saison prochaine, de la remporter cette année. Mais il faudra battre Lyon si l’on va en finale. On a déjà réussi en championnat mais bon, l’OL reste l’une des toutes meilleures équipes d’Europe, si ce n’est la meilleure. Mais là, c’est le FC Barcelone que l’on affronte. A nous de démontrer que l’on est meilleurs qu’elles si l’on veut prétendre à aller en finale.

>> Retranscription Canal Supporters ©

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Le directeur général d’Anderlecht estime le PSG comme piste possible pour Tielemans

Annoncé comme proche de rejoindre l’AS Monaco, Youri Tielemans pourrait rejoindre quatre clubs s’il venait ...