Le PSG aurait refusé une offre venue de Chine pour Cavani

Ce n’est une surprise pour personne : avec ses 40 buts inscrits en 40 matches, Edinson Cavani survole tous les attaquants d’Europe, et s’attire au passage les convoitises des plus grands clubs. Et même au delà, puisque c’est du côté de la Chine que l’Uruguayen aurait reçu une offre mirobolante.
En effet, d’après les informations du Mundo Deportivo, le club du Tianjin Quanjin, entraîné par un certain Fabio Cannavaro et où un certain Pato évolue, qui aurait approché le PSG dans l’idée de débaucher son numéro 9. Après avoir réussi à attirer quelques grands noms (Oscar, Tevez, Lavezzi, Paulinho, Ramires), le marché du football chinois veut continuer son expansion.

Et d’après le quotidien espagnol, les dirigeants chinois auraient proposé 40 millions d’euros à leurs homologues parisiens pour s’offrir Cavani, alors que ces derniers en avaient pourtant déboursé 63 millions en 2013.

Mais c’est surtout pour l’attaquant que l’offre aurait été intéressante, puisque le club asiatique lui aurait proposé un salaire annuel de 25 millions d’euros, sur un contrat de trois ans. Mieux, donc, que les 21 millions d’euros proposés par ce même club à Nolito, pour le débaucher de Manchester City.

Evidemment, le président Nasser Al-Khelaïfi aurait décliné l’offre, tandis que l’ancien napolitain, encore sous contrat jusqu’en juin 2018 (mais en pleine renégociation pour une prolongation), souhaiterait poursuivre l’aventure dans la capitale française. Le PSG, qui chercherait activement une doublure à son matador, ne souhaiterait en aucun cas le libérer, un an après avoir laissé filer Ibrahimovic vers Manchester United.

À propos Redaction

x

Check Also

Vainqueur à Lyon, Monaco engrange trois nouveaux points dans la course au titre

Dans la course au titre, c’était potentiellement le match le plus dangereux pour l’AS Monaco. ...