Le PSG porte plainte contre X suite aux dégradations du Parc OL

Deux jours après les dégradations du Parc OL dans le secteur réservé aux supporters parisiens, le Paris Saint-Germain a publié un communiqué ce lundi soir afin de confirmer un dépôt de plainte contre X.

« À la suite des dégradations qui ont pu être constatées samedi, au Parc OL, dans une partie de la tribune réservée aux supporters parisiens lors de la finale de la Coupe de la Ligue, le club a décidé de déposer une plainte contre X afin que toute la lumière soit faite sur ces incidents. Le Club renouvelle également la demande qu’il avait déjà émise durant le match auprès des autorités, de la LFP et de l’Olympique Lyonnais afin de disposer des images des caméras de vidéosurveillance situées dans le virage nord du Parc OL. Une requête qui vise à identifier les auteurs des actes répréhensibles commis en tribune, notamment l’arrachage de quelques dizaines de sièges. »

Ensuite, le communiqué du PSG va à l’encontre de celui de l’Olympique Lyonnais qui affirmait, en fin d’après-midi (lire ici), que le PSG n’avait pas voulu interpeller les fauteurs de trouble alors qu’ils étaient parfaitement identifiés : « Le Paris Saint-Germain rappelle qu’il a proposé aux organisateurs et aux autorités présentes lors du match d’appréhender en tribune les auteurs d’actes répréhensibles qui auraient été identifiés par les opérateurs de vidéosurveillance du stade afin de les remettre aux forces de police comme cela se fait au Parc des Princes. Il n’a pas été donné suite à la demande du Club car les autorités présentes ont estimé insuffisants les éléments de preuve fournis par la vidéosurveillance. Il a également été jugé que les risques pour le reste du public seraient trop élevés en cas d’intervention en tribune. Le Paris Saint-Germain, qui était extrêmement fier d’être soutenu à Lyon par 12 000 supporters lors de cette première finale de Coupe nationale délocalisée, condamne avec la plus grande fermeté l’ensemble des troubles causés durant ce match par une petite minorité des personnes situées dans la tribune qui était réservée à ses supporters. Une fois clairement identifiés les auteurs de ces faits inacceptables, le Club prendra à leur égard toutes les mesures en son pouvoir, sans complaisance. Le Paris Saint-Germain, qui n’avait qu’à se féliciter jusqu’à samedi soir de l’atmosphère générée par ses supporters les plus fervents, tient à réaffirmer sa détermination implacable à lutter contre toutes les formes de violence ou de discrimination à l’occasion des rencontres de son équipe professionnelle, au Parc des Princes comme à l’extérieur. »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Le programme de la 5ème journée de Champions League

C’est le retour de la Ligue des Champions, ce mardi. Le Paris Saint-Germain affronte le Celtic, mercredi (20h45) au ...