L’Equipe se moque ouvertement du PSG et de son président

Page 2 de L’Equipe, ce lundi, il est question du OL/Monaco. Ou presque. Puisque l’éditorial du quotidien sportif, signé Damien Degorre est un condensé de moquerie et de condescendance. Le journaliste donne la leçon au PSG et à Nasser al-Khelaifi, son président. En ne mâchant pas ses mots.

« Franchement, quand on a vu Lyon-Monaco, cinq jours après Monaco-Borussia Dortmund, on comprend mieux Nasser al-Khelaïfi, qui n’entend pas aligner plus de 40M€ sur Kylian Mbappé, comme ce journal l’a révélé dans son édition de samedi, ironise Degorre. Le président du PSG ne va tout de même pas plier sous le diktat de médias, qui enflamment un gamin de 18 ans dont les faits d’armes se limitent à un but en 8es de finale aller de Ligue des champions et un autre au retour, un but en quarts de finale et un autre au retour. Et treize buts en L1, aussi, dont le dernier, hier soir, condamne un peu plus les rêves d’un 5e titre de suite pour le PSG… Non, franchement, Mbappé, c’est surfait, de la poudre aux yeux, un miroir aux alouettes, juste une illusion, alors que Gonçalo Guedes, là, oui, ça vaut le coup. Le jour où le jeune attaquant portugais jouera enfin sous ses nouvelles couleurs, le monde du foot réalisera qu’il a deux Mbappé dans les jambes. Et que dire des 14M€ investis sur Giovani Lo Celso ou des 30M€ injectés sur Grzegorz Krychowiak : il n’y a pas plus visionnaire que le boss du PSG. Comment ne pas admirer l’incroyable panache de Nasser, qui ne veut jamais tomber dans la facilité ? […] Aujourd’hui, Monaco se retrouve en demi-finales de la Ligue des champions avec un calendrier surchargé hyper compliqué à gérer. Alors non, trois fois non ! Paris ne sera pas la poule aux œufs d’or du foot français et encore moins celle de Monaco, qui n’a qu’à se débrouiller sans lui. Et pour le moment, il y arrive plutôt pas mal. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le PSG handball a fait un pas vers la « pole position »

Coup double pour le PSG qui s’est imposé une seconde fois contre les Hongrois de ...