Les supporters du PSG taclent la LFP et appellent à une « responsabilité collective » après les dégradations au Parc OL

Près d’une semaine après la finale de la Coupe de la Ligue, qui a couronné le PSG dans l’antre du Parc OL, la polémique sur la dégradation des tribunes par certains Ultras ne désenfle pas.

Quelques jours après que le PSG ait décidé de porter plainte et que le Collectif Ultra Paris ait condamné l’attitude des responsables, l’affaire continue à prendre de l’ampleur. Jeudi soir, la commission de discipline de la LFP a pris ses premières mesures, en bloquant les tribunes visiteurs des deux prochains déplacements du PSG (à Metz et Angers), tandis que la direction francilienne a répliqué ce vendredi via un communiqué très offensif dans lequel il déplorait l’aspect collectif de la sanction, et pointait du doigt les dysfonctionnements autour de la rencontre.

C’est finalement James, porte-parole de l’ADAJIS (association de défense et d’assistance juridique des intérêts des supporters), qui a réagi sur les antennes de RMC, au nom des supporters franciliens.

« Comment on peut prendre des mesures aussi fortes aujourd’hui, avec une vraie interdiction collective, pas seulement des fauteurs de troubles identifiés, alors même qu’on n’a pas tous les éléments? Il est normal qu’il y ait une instruction et je pense que tous les acteurs se sont déjà positionnés pour dire que tous les incidents seront clairement sanctionnés. Maintenant, il y a une responsabilité collective quant à l’organisation et on a constaté qu’il y avait une mauvaise organisation. Il ne s’agit pas de juste jeter la pierre aux organisateurs, mais de dire qu’on constate qu’il y a un problème, alors qu’il vaut mieux tirer un bilan et faire en sorte qu’on évite ce genre de problèmes à l’avenir », a prévenu James.

« La facilité, c’est de se cacher derrière les actes inacceptables des supporters pour ne pas faire son autocritique. Quand on demande aux supporters de prendre leurs responsabilités, le moins que l’on puisse faire, surtout quand on est un représentant de la Ligue, c’est de prendre les siennes et de les assumer », a-t-il ajouté, faisant référence aux manquements liés à la sécurité et à la fouille à l’entrée du Parc OL.

Et si le PSG a promis de sanctionner les responsables, la solidarité que le club a affiché envers l’ensemble des supporters non concernés a visiblement ravi l’ADAJIS :« On se satisfait de cette réaction. (…) On rappelle qu’il y a une nouvelle loi aujourd’hui, qui demande plus de concertation avec les supporters et la mise en place d’un référent. Le PSG ne fait que suivre ça. Il serait peut-être temps que la Ligue le fasse aussi et ne soit pas à la traîne du club, mais plutôt un support et qu’elle aide le PSG à instaurer ce dialogue, plutôt que de tirer sur les supporters au moindre problème

À propos Redaction

x

Check Also

Leonardo

Leonardo : « Létang a appris au PSG »

Après un crochet londonien dans le monde des agents, Olivier Létang a rapidement retrouvé la ...