Lucas : « Entre le Brésil et le PSG, cela a toujours bien fonctionné »

Lucas et Cristiane, un peu de Brésil au PSG. Lors d’une interview croisée accordée au Parisien, les deux joueurs sont revenus sur le lien qui existe entre leur pays et le club de la capitale, dont la tradition brésilienne est riche et belle. Une tradition à laquelle tient particulièrement Lucas, devenu le Brésilien le plus capé de l’histoire du PSG.

« Il y a un rapport particulier entre le PSG et le Brésil. Des joueurs très importants ont marqué l’histoire du club comme Rai ou Ronaldinho. C’est une grande fierté de les avoir dépassés sur ce plan-là. Je remercie Dieu. J’ai beaucoup d’affection pour ce club, ce maillot et ses supporteurs. Entre le Brésil et le PSG, cela a toujours bien fonctionné. Les Brésiliens aiment les Français et Paris, une cité magnifique. C’est LA ville romantique par excellence. On s’y sent bien. Il y a toujours une émotion particulière ici. A chaque coin de rue, on est émerveillé. Tous les Brésiliens rêvent de Paris. »

Réputés festifs, les Brésiliens du PSG aiment mettre de l’ambiance dans les vestiaires. Mais, comme le confie Cristiane, la musique à fond dans les vestiaires n’est pas forcément du goût de Patrice Lair« Avant un match, je me concentre en écoutant de la musique brésilienne, bien sûr, de la variété, mais aussi de la samba un peu cool. Ce serait mieux qu’il y ait un peu plus d’ambiance dans le vestiaire et qu’on puisse mettre la musique assez fort, mais le coach ne veut pas (rires). »

La musique comme moyen de motivation, un constat partagé par Lucas qui décrypte sa façon d’aborder les matches : « Je pense à la rencontre, à ses enjeux et à l’adversaire. J’imagine aussi parfois des dribbles que je pourrais faire. J’essaie d’avoir toujours une pensée positive, de garder de l’optimisme. Et je prie aussi toujours avant de rentrer sur le terrain. Chez nous, c’est différent. Il y a toujours de la musique dans le vestiaire. Avant et après les matchs. Bon, après, cela dépend surtout du résultat (sourires). Sur le choix des morceaux, je ne suis pas difficile. Parfois, je n’aime pas trop. Mais j’ai une oreille plutôt conciliante. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Marseille ne gagne toujours pas à Bordeaux, tous les résultats de la 13e journée

Pour clôturer cette 13e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de ...