Ménès

Ménès : « Pour le moment, on peut dire que ça se passe plutôt bien avec les ultras du PSG »

Pierre Ménès se penche ce matin sur la question des supporters/ultras alors que les incidents se multiplient dans les stades de France. Au sujet des fans du PSG, il remarque que les faits au Parc OL restent une exception.

« C’est devenu une bien triste habitude dans notre paysage footballistique. Depuis quel­ques semaines, les «supporters» se font tristement remarquer en France, écrit Ménès dans CNews Matin. Il faut arrêter l’angélisme. C’est un peu trop facile de se planquer derrière le «Liberté pour les ultras». Etre supporter, c’est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Et il y a quand même encore beaucoup trop d’incidents même si, fort heureusement, tous les supporters ne se battent pas entre eux. Mais avec ce climat de défiance, qui perdure saison après saison, la situation n’a que très peu de chances de s’arranger entre la Ligue, les autorités et les supporters. Et on ne peut que le regretter, car il est vraiment dommage qu’il n’y ait pas de Bordelais à Nantes, de Nantais à Metz. Bien sûr, il y a le contre-exemple du PSG, qui a rouvert les portes du Parc des Princes aux ultras contre l’avis des pouvoirs publics. Et pour le moment, on peut dire que ça se passe plutôt bien, hormis les incidents survenus au Parc OL lors de la finale de la Coupe de la Ligue. Mais les supporters parisiens ont payé le prix fort pendant des années. Sur ce sujet, il est surtout étonnant qu’il n’y ait pas de représentants de supporters qui puissent discuter avec des membres de la Ligue pour prendre des engagements. Même si ce n’est pas si facile pour des groupes de ce type de prendre des engagements. Mais il va falloir trouver des solutions. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Domenech : « Le PSG va être emmené par ce potentiel offensif qu’il n’avait pas forcément avant »

Le Paris Saint-Germain réalise un sans-faute depuis le début de la saison. Mais c’est surtout ...