Ménès : « Si avantage psychologique il y a, c’est Paris qui l’a pris »

Pierre Ménès effectuera son retour dans le CFC ce dimanche. Avant ce moment d’émotion, le journaliste a proposé son analyse de la finale de la Coupe de la Ligue.

« Les Parisiens avaient beaucoup à perdre hier soir, parce qu’en cas de défaite ils auraient lâché un trophée mais ils auraient surtout laissé l’ASM, qui a déjà pris quatre points contre eux en championnat, prendre un avantage psychologique important, écrit le journaliste sur son blog Canal+. Il s’est passé tout le contraire. Si avantage psychologique il y a, c’est Paris qui l’a pris. Parce que Paris a fait un grand match. Digne de l’aller face à Barcelone et du succès au Vélodrome, les deux matchs références d’Emery cette saison. Di Maria a donc marqué un but et délivré deux passes décisives dans ce match. Quand on le voit à ce niveau-là, on se demande pourquoi il a été si peu souvent à son avantage cette saison. Avec lui, on n’oubliera pas de noter les deux sublimes reprises de Cavani, surtout la seconde du pied gauche. Avec un gros raté entre les deux. Maintenant, on peut aussi remarquer que le retour de Thiago Motta au milieu a bien stabilisé l’ensemble et que ça a donné beaucoup plus de liberté à Verratti […] Les Monégasques savent désormais que Paris va être en embuscade jusqu’au bout en Ligue 1. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

PSG / Barcelone : Les Parisiennes à un pas de Cardiff, record d’affluence au Parc ?

A force de leur parler de la « remontada » vécue par les hommes, les joueuses du ...