Ménès

Pierre Menès : « Ben Arfa prouve au moins que la motivation est toujours là au PSG »

Dans son habituelle chronique d’après-match, Pierre Menès est cette fois revenu sur le quart de finale de la Coupe de France (0-4), entre l’US Avranches et le Paris Saint-Germain.

«Des demi-finales que ne verront pas les joueurs d’Avranches, sèchement battus par le PSG malgré une première demi-heure de jeu intéressante. Le temps pour le rouleau compresseur parisien de se mettre en route. Malgré un onze remanié au coup d’envoi, le club de la capitale n’a pas beaucoup tremblé, monopolisant le ballon pendant toute la rencontre. (…) Désormais, afin de réaliser le fameux triplé, le PSG devra à nouveau passer l’obstacle monégasque. Et ce sera sans doute une autre affaire… », a expliqué le consultant sur son blog.

« Une partie qui aura permis à Emery de donner un peu de temps de jeu à Lo Celso, Guedes mais surtout Ben Arfa. Alors j’entends déjà ses détracteurs dire que c’était facile face à une équipe de National. Mais encore fallait-il prendre ce match au sérieux. L’ancien de Nice a demandé du temps de jeu, il en a eu et a signé un doublé assorti d’une passe décisive. Ça prouve au moins que la motivation est toujours là », a en tout cas noté Pierre Menès, visiblement sensible à la prestation de Ben Arfa.

À propos Redaction

x

Check Also

Le programme de la 5ème journée de Champions League

C’est le retour de la Ligue des Champions, ce mardi. Le Paris Saint-Germain affronte le Celtic, mercredi (20h45) au ...