Ménès

Pierre Menès : « Le PSG a frappé un grand coup sur le plan psychologique »

Entre le calendrier infernal de l’AS Monaco et les récentes victoires du Paris saint-germain, Pierre Menès semble avoir tiré quelques conclusions sur la fin de saisons qui attend les deux challengers au titre de champion de France.

« La Coupe de la Ligue est le trophée le moins important qui existe en France. Mais l’affrontement entre le PSG et Monaco en finale, le week-end dernier, et le résultat ne seront pas sans conséquences dans la course au titre de champion de France jusqu’à la fin de la saison. D’autant que pas grand monde ne s’attendait à ce que le club de la capitale étrille de cette façon la formation monégasque au Parc OL (1-4) », a d’abord commenté le consultant dans sa chronique publiée sur CNews Matin.

« Avec cette victoire, le PSG a frappé un grand coup sur le plan psychologique. Dans sa lutte avec le club du Rocher, il a également l’avantage d’avoir un calendrier moins chargé. Car Monaco va jouer, au moins, deux matchs de plus en Ligue des champions. (…) Sans oublier la demi-finale de la Coupe de France au Parc des Princes, pour la quatrième confrontation de la saison entre le PSG et Monaco. (…) Ce sera toutefois une autre histoire face à Paris, qui mise tout sur un nouveau quadruplé dans l’Hexagone pour sauver sa saison. Ce programme pantagruélique risque de faire beaucoup pour le club de la principauté, qui ne possède pas la même profondeur de banc que son homologue parisien », rappelle finalement Pierre Menès.

À propos Redaction

x

Check Also

Le PSG fait appel contre le huis clos pour la tribune Auteuil contre Troyes

En raison des nombreux fumigènes déployés en amont et pendant le match contre Nice du ...