Emery : « Collaborer avec Monchi ? Je travaille avec Patrick et Olivier tous les jours ! »

Mardi, à 18h30, le PSG retrouvera le terrain avec le match reporté de la 31e journée à disputer contre Metz. Unai Emery a tenu la traditionnelle conférence de presse d’avant-match ce lundi. Extraits choisis.

Le groupe

Le groupe est composé de 19 joueurs. N’y seront pas Kurzawa, Draxler et Ben Arfa, qui restent avec le kiné. Krychowiak commence le travail aujourd’hui, il n’est pas dans le groupe. Le poste de Rabiot ? Rabiot peut jouer en sentinelle, mais aussi en 8. Motta a commencé en 8 à Barcelone. Sa progression au milieu est très bonne. Il apprend à un poste et un autre. La polyvalence est meilleure pour lui et l’équipe.

Metz/PSG

Pour nous ce qui est clair, c’est qu’on doit faire notre travail. On doit gagner, et bien jouer. Après on pensera à Montpellier. Seuls nos matches sont entre nos mains. Tous les matches à l’extérieur sont difficiles. Metz lutte pour se maintenir. Ils ont besoin de points.

Une réaction à la démission de Letang, aux doutes de Kluivert ? (question de L’Equipe).

Je ne sais pas. Je travaille tous les jours avec le club. Je parle avec Patrick, Olivier et le président tous les jours. Je parle de ce qui se passe, de la forme des joueurs, des matches. Notre futur, c’est Metz. C’est de ça dont nous parlons. Collaborer avec Monchi ? Je travaille avec Patrick et Olivier tous les jours ! Avec la motivation du championnat et de la coupe. Ne parlons de rien d’autre. Ce qu’il faut améliorer ? Le club veut grandir. L’idée est toujours là. Il va y avoir un centre d’entraînement nouveau. C’est un processus de grandir. Avec constance et exigence. Former des joueurs, acheter au mercato. Le futur du PSG est grand.

Interrogé sur le prochain Mercato ?

Le club travaille sur le futur, le coach travaille sur le présent. On parle des joueurs. Quand on parle de nos matches, on parle aussi des joueurs. Des désirs ? L’équipe est bien, elle est régulière. Notre objectif, c’est la maintenir. C’est aider l’équipe à avoir des résultats. Le club est solide. Même si on peut améliorer des choses. Le club et l’équipe sont stables.

Monaco

Monaco est habitué à jouer les matches avec exigence, et à répétition. Dijon a fait un grand match contre eux. Monaco l’a surmonté. Et ce n’était pas une question de fatigue ce match serré. Les adversaires ont besoin de points et montrent de la qualité.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Fernandez : « Beaucoup vont au Parc pour voir Javier Pastore, moi aussi »

Touché à la cuisse contre Montpellier, Javier Pastore est incertain contre Monaco en demi-finale de ...