Revue de presse PSG : L1, MHSC, Di Maria, Pastore, Aurier, Cavani…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 23 avril 2017 dans la presse nationale.

« Malgré une belle entame de match, les Montpelliérains, qui pourront regretter les occasions ratées, se sont inclinés au Parc des Princes face à un PSG beaucoup plus réaliste, juge le Midi Libre. Paris a livré un match plein d’intensité, comme l’avait réclamé l’entraîneur Unai Emery la veille. Après un premier quart d’heure hésitant, son équipe a mis la marche avant et multiplié les assauts vers la cage de Laurent Pionnier. Tout n’a pas été parfait pour le PSG, qui aurait peut-être pu avec plus d’opportunisme marquer davantage pour se mettre définitivement à l’abri. Mais le spectacle et la maîtrise technique étaient clairement de son côté. Les Parisiens lavent ainsi l’affront de l’aller, une défaite 3-0 à la Mosson, un score que Paris n’avait plus connu en Ligue 1 depuis novembre 2011… »

« Victorieux de Montpellier, le PSG se saisit pour la première fois de la saison de la place de leader du Championnat. Mais jusqu’à quand ? demande L’Equipe. Le PSG n’est toujours pas maître de son destin et cela tend à le crisper. Plus les journées passent, plus les chances de renverser Monaco s’amenuisent. […] Angel Di Maria signe une année 2017 de premier plan. Dans la lignée de ses dernières prestations, on l’a vu aux quatre coins du terrain et il a passé la rencontre à donner le tournis à ses adversaires. Des dribbles, des combinaisons, des centres à gogo, avec le sentiment qu’il fait l’effort de lâcher son ballon plus vite, de donner de la vitesse aux remontées de balle parisiennes, de jouer ce rôle de mise sur orbite de ses coéquipiers si propice à ses qualités. »

« Remplacé à la 81e minute de jeu, Javier Pastore a rejoint le banc grimaçant, la main derrière la cuisse droite, lit-on également. Sa participation à la demi-finale de Coupe de France contre Monaco, mercredi, apparaît très incertaine. Bandé à une main, Kevin Trapp ne devrait pas jouer, mais parce que cette compétition revient, normalement, à Alphonse Areola. A priori, la blessure du gardien allemand ne semblait pas grave. »

Les notes de L’Equipe : Trapp 6 / Aurier 6 / Silva 5 / Kimpembe 6 / Maxwell 5 / Verratti 6 / Motta 5 / Matuidi 6 / Di Maria 7 / Cavani 7 / Pastore 5

Les notes du Parisien : Trapp 6 / Aurier 6 / Silva 6 / Kimpembe 5 / Maxwell 5 / Verratti 6.5 / Motta 6 / Matuidi 6.5 / Di Maria 7.5 / Cavani 7.5 / Pastore 7

« Si cette position du nouveau leader parisien ne pourrait être que provisoire — Monaco joue ce soir à Lyon —, cela ne peut pas nuire, constate Le Parisien. Si Paris avance sur un rythme de champion depuis début janvier (13 victoires et 2 nuls), les partenaires de Thiago Silva ont certainement conscience que leurs prestations manquent parfois de relief. Ce fut encore le cas hier, au terme d’un match pas inintéressant à suivre mais inquiétant à certains égards pour les joueurs parisiens. Ils ont concédé bien trop d’occasions. En proie à une inefficacité patente, Montpellier a creusé sa propre tombe. […] Gageons que Paris se montre plus hermétique dans une semaine face à Nice, afin d’assurer la pérennité de ce match à trois. Pour toutes ces raisons, on a envie de dire : vivement dimanche. »

« Après Barcelone et Manchester United, c’est au tour de Manchester City de s’intéresser à Serge Aurier. Les Citizens, dans l’obligation de remplacer Sagna et Zabaleta, tous deux en fin de contrat, sont prêts à mettre le paquet, rapporte le quotidien francilien. Liverpool est aussi intéressé. De son côté, le PSG n’est pas décidé à ouvrir la porte au joueur, dont le contrat expire en juin 2019. D’autant que les dirigeants connaissent la difficulté à dénicher de bons latéraux droits en ce moment. Patrick Kluivert a transmis aux représentants d’Aurier une prolongation de trois ans et un nouveau salaire à 4,2 M€ brut par saison (contre 3M€ aujourd’hui). L’Ivoirien a décliné. Mais si Aurier parvenait à obtenir l’autorisation du PSG et à trouver un accord avec un club anglais, il faudrait également observer la réaction des autorités britanniques. Celles-ci lui avaient refusé l’accès au territoire en novembre dernier pour Arsenal-PSG. Autant dire que rien n’est fait. »

« Le feuilleton de la prolongation de contrat d’Edinson Cavani touche cette fois à sa fin. Toutes les parties sont désormais d’accord, ajoute le journal régional. Reste simplement à parapher ce nouveau contrat portant sur trois saisons, jusqu’en juin 2020. Ce sera chose faite au siège du club, où l’attaquant uruguayen est attendu demain ou mardi. Il deviendra le joueur le mieux payé du club, juste devant Thiago Silva et Angel Di Maria. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Unai

Emery : « On va demander à l’équipe de poursuivre cette progression à tous les matches »

Satisfait de la performance du Paris Saint-Germain face au Celtic (7-1), Unai Emery attend encore ...