Revue de presse PSG : Monaco, Areola, Cavani…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce mercredi 26 avril 2017.

« Paris veut gagner la Coupe de France, Monaco moins, constate L’EquipeUn revers ce mercredi soir n’aurait rien d’infamant, les priorités de l’ASM étant ailleurs. C’est pour cela que Leonardo Jardim, son entraîneur, annonce depuis plusieurs jours qu’il alignera une équipe très remaniée. Unai Emery va titulariser un onze hyper compétitif. Une élimination ce mercredi soir serait vécue comme un nouveau traumatisme et pourrait avoir des conséquences pour l’avenir de plusieurs protagonistes du club – pour Emery, ça ne peut être écarté totalement -, alors que les performances de ces dernières semaines avaient ramené un peu de sérénité en interne. »

« Alphonse Areola vit une saison compliquée avec le PSG, écrit également le quotidien sportif. «Il était un peu dégoûté d’être mis comme ça au rancart, confie un proche. C’est vrai qu’il avait fait quelques erreurs, mais toute l’équipe tournait moins bien et c’est un peu lui qui a payé pour tout le monde». Au Camp des Loges, Areola accepte toutefois la situation sans laisser transparaître d’agacement ni crier à l’injustice. Doté d’une personnalité introvertie, il n’a pas un mot critique pour Trapp ni pour Unai Emery. […] Aujourd’hui, l’incertitude qui entoure l’avenir d’Areola réside davantage dans la position du joueur lui-même. Au club et dans son entourage, les avis sont partagés et une seule chose fait l’unanimité : le joueur ne veut pas être vendu (lié au PSG jusqu’en 2019). Certains estiment qu’il lui sera difficile d’envisager une seconde saison du même ordre, et évoquent l’hypothèse d’un prêt en Premier League, un Championnat qui le fait rêver. »

« La décision de Leonardo Jardim de venir avec son équipe réserve à Paris limite grandement le suspense et l’intérêt d’une affiche de rêve, regrette Le Parisien. Autant que les corps, il épargne les têtes. Pour Paris, c’est différent. Unai Emery, qui progresse au moins aussi vite en langue de bois qu’en français, ne veut pas admettre l’avantage que le PSG tire de cette situation. […] Au moment où Monaco a renvoyé la Coupe de France, doyenne des compétitions, au rang d’épine dans le pied, le PSG en fait un objectif à part entière. Parce que c’est la 100e édition, mais aussi car le club de la capitale peut dépasser l’OM corecordman avec 10 victoires. Et aussi, sans doute, parce que cette épreuve a de plus en plus de chances d’être le dernier trophée à sa portée cette saison. »

« Edinson Cavani et le PSG ont enfin conclu la prolongation de contrat du buteur jusqu’en juin 2020, assortie d’une augmentation de salaire qui en fait le joueur le mieux payé du club, lit-on par ailleurs. Le club a officialisé la nouvelle hier soir. […] De fait, même si le PSG envisage de recruter un joueur capable de jouer en pointe cet été (par exemple Alexis Sanchez), cette officialisation est un premier pas avant un mercato qui s’annonce animé. »

« Emery l’assure, le PSG n’est pas découragé de courir après Monaco dans la course au titre en championnat. Mais à deux matchs de la finale au Stade de France le 27 mai, le Basque a souligné à plusieurs reprises que la Coupe de France représentait un « objectif très important », surtout l’année « où elle fête ses 100 ans », rapporte l’AFPEt l’ancien coach de Séville connaît son histoire de Coupe de France, puisqu’il a rappelé que le PSG, double tenant du titre, détient le record de victoires dans cette compétition : « Dix, avec l’OM ». Si Jardim va aligner une équipe B, Emery n’en a pas l’intention mais n’a pas livré beaucoup d’enseignements en vue de ce mercredi. Tout juste a-t-il précisé qu’il ne pourrait pas compter sur Javier Pastore, encore blessé. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Nantes, 18 matchs sans victoire contre le PSG et un record en vue…

Le FC Nantes est un adversaire que le Paris Saint-Germain aime jouer. Depuis le 16 ...