Unai Emery fait-il vraiment confiance à ses recrues ? Zoom sur leur temps de jeu !

Entre le mercato estival, et celui de l’hiver dernier, le Paris Saint-Germain a tenté de réajuster au possible son effectif, sans toutefois parvenir à combler tous les besoins (comme en défense centrale ou en pointe de l’attaque).

Mais si les arrivées de certains joueurs ont tout de suite fait l’unanimité, à l’instar de Julian Draxler ou Thomas Meunier, d’autres peinent à se faire une place dans l’équipe d’Unai Emery.

Au contraire de l’Allemand et du Belge, tout de suite à l’aise dans la concurrence instaurée par le coach basque (avec Di Maria et Lucas pour l’un, avec Aurier pour l’autre), la tâche semble plus compliquée pour les jeunes recrues du PSG. Ainsi, des joueurs comme Lo Celso ou Guedes peinent à grappiller du temps de jeu, tandis que des profils comme Ben Arfa ou Krychowiak jouent avec parcimonie, sans jamais réussir à prétendre à une place de titulaire.

D’ailleurs, c’est bien le problème : il faut voir bien au-delà du simple temps de jeu, qui pourrait faire croire que Ben Arfa ou Krychowiak jouent pas mal, avec 31 et 19 matches à leur actif, et que Draxler joue peu alors qu’il est arrivé en début d’année. Car Emery ne semble pas accorder la même confiance à toutes les recrues de la saison… En témoignent justement le temps de jeu moyen par match, beaucoup plus parlant.

En effet, à y regarder de plus près, on note par exemple qu’à part Meunier et Draxler, toutes les autres recrues jouent à peine plus d’une mi-temps par match… Des minutes grappillées dès l’entame avant d’être remplacé, ou en fin de rencontre pour soulager l’équipe.

A titre d’exemple, Krychowiak est entré comme remplaçant à 9 reprises cette saison, et remplacé à 4 reprises… Soit 13 fois sur 19 matches joués. Pareil pour Guedes, qui n’a pris part qu’à cinq petits matches : il a été remplacé dans l’un d’eux, et est entré deux fois à un quart d’heure de la fin pour les deux autres.

D’ailleurs, en conférence de presse, Unai Emery peine à assurer du temps de jeu à ces jeunes recrues. Le coach basque affirmait encore ce mardi au sujet de Gonzalo Guedes qu’il « Il n’a pas joué beaucoup mais il sait que l’équipe a besoin de jouer tous les matches avec les meilleurs et n’est pas le meilleur joueur dans cette équipe en terme de performance », tandis qu’en février, il assurait au sujet de Krychowiak : « Il a joué beaucoup de matches (…) Mais aujourd’hui, il y a de la concurrence et Rabiot est mieux à ce poste. Krychowiak préfère maintenir le rythme avec la CFA maintenant, c’est la loi de la concurrence, ça dépend de ses performances. »

De son côté, Ben Arfa à beau avoir disputé 31 matches, rares sont les fois où il a pu profiter pleinement d’une rencontre, puisqu’il a été remplacé à quatre reprises, mais surtout, il est entré en cours de match à 22 reprises. Au total, s’il a pris part à 31 rencontres, il n’a donc été laissé que cinq fois sur le terrain pour un match complet. De quoi justifier, peut-être, les réclamations très médiatiques du Français pour qu’on lui « donne une chance ».

Et vous, à quel joueur donneriez-vous davantage de temps de jeu si vous étiez à la place d’Emery ?

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

Le transfert de Wendel en bonne voie mais pas finalisé, selon Antero Henrique (C+)

Wendel sera-t-il la première recrue hivernale du PSG ? Si Antero Henrique et Maxwell sont ...