ITV CS – Marcelo Simonian (agent de Pastore) : « Javier aime le PSG et il est fort possible qu’il finisse sa carrière ici »

Dimanche, Canal Supporters évoquait le mouvement complètement décalé du « Pastorisme », réunion de supporters parisiens fascinés par le talent de l’Argentin.

Relire ici l’article : Plongée au coeur du Pastorisme : décryptage d’un phénomène qui anime le PSG

En mars dernier, Javier Pastore expliquait lui-même savourer ce soutien inconditionnel, de ceux qui ont décidé de croire en lui, malgré les absences, les blessures, et les coups de moins bien. Dans les colonnes d’El Pais, il déclarait alors : « J’ai la chance que les fans m’apprécient beaucoup. Cela me fait sentir spécial. Ils ont été habitués à voir des joueurs comme Ronaldinho ou Raï. Ils se sont habitués à voir quelque chose de différent.»

Qu’est que le n°10 du PSG a-t-il de si différent ? Nous avons demandé son avis à Marcelo Simonian, l’agent de l’ancien palermitain.

« Javier est un joueur et un être humain complètement altruiste. Tout ce qu’il fait est pour l’équipe, il fait attention et défend ses coéquipiers et ses entraîneurs, bien que parfois ce ne soit pas réciproque. C’est un joueur qui va faire passer l’équipe avant lui, c’est sûrement le joueur le moins égoïste que j’ai connu durant ces 20 dernières années passées dans mon milieu. Et j’en ai connu des milliers ! Il est si généreux qu’il a fait grandir beaucoup de joueurs, et rendu d’autres joueurs encore plus grands que ce qu’ils n’étaient déjà », nous a confié l’agent sud-américain.

« Un grand entraineur champion du monde et non argentin, m’a dit un jour : dans mon équipe, Pastore serait toujours titulaire. Toujours ! Et ensuite je dirai aux coéquipiers de lui donner le ballon. A Pastore, je lui dirai ‘créé, et si tu perds le ballon, recommence ! Sois heureux sur le terrain, parce que quand tu es heureux, l’équipe gagne et nous sommes tous heureux’. Pastore est un joueur qui joue pour déséquilibrer, il joue pour gagner et il assume les risques. »

« Javier, tout ce qu’il fait, il le fait pour le bien de l’équipe… À sa manière, c’est un artiste, un poète ! Quand il touche un ballon tous ceux qui aiment un bon football le savent, quelque chose de grand va se passer… Il est tellement généreux. Peut-être que cette qualité est perçue par certains comme une faiblesse, mais en fin de compte, c’est cette générosité et cette beauté que transmet son jeu et c’est sa capacité à comprendre des situations de jeu et à exploiter les faiblesses de ses rivaux que tout le monde apprécie au final… Vous savez, il y a plusieurs années, je suis allé voir un match entre Chelsea et Manchester United. Un match sans erreur, parfait. Aucune passe ratée, personne ne manquait un ballon. Pour beaucoup, ce match a été une grande démonstration de technique et de tactique ! Pas un seul dribble. Le match parfait ! Ça s’est terminé sur ça, et ça a été un miracle que je ne m’endorme pas… Et bien vous savez quoi, avec Pastore, ce ne serait jamais arrivé. Oui c’est vrai, Pastore prend des risques et fait parfois même des erreurs! Mais c’est parce qu’il prend ces risques et qu’il fait ces fautes qu’il peut aussi surprendre. C’est ça, sa compréhension du jeu, et c’est grâce à Dieu ! », nous a-t-il confié.

Mais alors qu’il est encore sous contrat jusqu’en 2019 avec le club francilien, le premier joueur recruté de l’ère QSI compte-t-il poursuivre l’aventure dans la capitale ? Simonian a son avis sur la question : « Pastore aime la France, aime Paris, aime le PSG. Et je peux prendre le risque de dire que c’est fort possible qu’il termine sa carrière ici. »

À propos Ambre Godillon

x

Check Also

Unai

Emery : « On va demander à l’équipe de poursuivre cette progression à tous les matches »

Satisfait de la performance du Paris Saint-Germain face au Celtic (7-1), Unai Emery attend encore ...