La revue de presse PSG : L1, ASSE, Rabiot, Matuidi, Lucas, Trapp, Marquinhos, Ben Arfa…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce dimanche 14 mai 2017.

« Face à Lille, Monaco n’a besoin que de faire mieux que Paris pour remporter un 8e titre de champion de France, rappelle Le Parisien. Même s’ils obtiennent le même résultat que le PSG, les hommes de Jardim auront déjà virtuellement gagné la L1 tant l’avantage de Monaco à la différence de buts paraît impossible à combler […] Il est fort probable que Ben Arfa ait joué son dernier match avec le PSG le 5 avril dernier. Hier, Unai Emery a annoncé plusieurs forfaits pour le match à Saint-Etienne, dont celui de Ben Arfa pour « raison médicale ». L’entourage du joueur, que nous avons contacté, assure pourtant qu’il ne souffre d’aucune blessure. Un proche du staff livre une autre version : Ben Arfa aurait quitté le terrain d’entraînement au début de l’opposition pour consulter les médecins et ne serait pas revenu prendre part à la séance… Ce qui a donc conduit Emery à le déclarer forfait. ».

« Marquinhos fêtera ce soir ses 23 ans en disputant un 42e match cette saison avec le PSG. Le défenseur est un stakhanoviste, le deuxième joueur parisien le plus utilisé derrière l’infatigable et incassable Edinson Cavani. Une gageure au sortir d’un été où il est devenu champion olympique après avoir disputé la Copa America. Un emploi du temps surchargé qu’il a parfois eu du mal à digérer, remarque le quotidien francilien. Au côté d’un Thiago Silva pas toujours rayonnant, il a semblé stagner un peu. […] Alors qu’ Emery entretient désormais une forme de défiance vis-à-vis de son capitaine Thiago SilvaMarqui, comme le surnomment ses coéquipiers, incarne en effet au côté de Kimpembe
l’avenir de la défense parisienne. Sous contrat jusqu’en 2019, le Brésilien négocie depuis de longs mois une prolongation. Aucun accord ne se dessine pour le moment. Mais Marquinhos se projette vers le futur à Paris. Une ville où naîtra à l’automne son premier enfant. »

« Ce soir, huit mois après un nul à domicile face l’ASSE (1-1) qui avait ouvert une première période d’incertitudes sur la greffe de la méthode Emery, Paris pourrait donc perdre officiellement son titre de champion, salive L’Equipe. Il faudra une victoire ce soir sur cette terre verte bienveillante et bien plus que cela en fait pour que ce PSG-là entretienne le rêve d’un titre. »

« À des degrés différents, Adrien Rabiot, Blaise Matuidi, Lucas et Kevin Trapp peuvent encore en profiter pour, au pire, faire en sorte que leurs dirigeants comptent sur eux la saison prochaine, au mieux, convaincre ces derniers de les employer lors du futur exercice dans la position qui sied à leurs qualités, lit-on également. C’est le cas de Rabiot, qui souhaiterait être utilisé davantage dans un rôle de relayeur. […] Pour l’instant, c’est toujours Matuidi qui occupe cette place. Le milieu n’a pas forcément convaincu le staff ni sa direction de lui proposer une prolongation de contrat à la hauteur de ses attentes. Lié pour un an encore avec le club de la capitale, il se verrait pourtant poursuivre l’aventure. Il vient de faire construire une nouvelle maison dans la région et préférerait éviter un déménagement. […] Lucas pourrait profiter ce soir des absences. Sa cote s’est sérieusement effritée depuis l’arrivée de Julian Draxler en janvier, et son moral en a pris un coup aussi. Visiblement, le PSG n’aurait pas d’état d’âme à s’en séparer cet été, au cas où un club formulerait une offre intéressante. Seulement, il se plaît à Paris et n’a pas très envie d’en partir, à deux ans du terme de son contrat. De la même manière, Paris ne fermerait pas la porte à un éventuel acquéreur de Kevin Trapp, sous contrat jusqu’en 2020. Emery, s’il reste en fonction, aimerait recruter un gardien d’envergure internationale. »

« Christophe Galtier : le chef s’en va » titre Le Progrès. « L’entraîneur de l’ASSE a dit stop. Usé par une saison éprouvante, déçu sans doute aussi par les critiques qui ont fait oublier les résultats obtenus depuis sept ans. » Et Loïc Perrrin commente dans Le Dauphiné : « C’est la vie d’un club, même s’il y a longtemps que l’on ne l’a pas connu. Partir sur un autre projet, ça peut aussi faire du bien. L’important, c’est de bien finir ». Un vœu que le capitaine rêve de débuter dès ce soir. « Ce sera le dernier match du coach à domicile et j’espère que ce sera une belle soirée pour lui, mais aussi pour nous. » Il sera ensuite de songer à la saison prochaine… »

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

AS annonce finalement que Neymar restera au PSG

Va-t-on enfin voir la presse espagnole arrêter d’épiloguer sur Neymar ? Peut-être bien… Alors que ...